Municipales et régionales, détention des militaires : Voici ce qu'en pense Charles Blé Goudé depuis La Haye


Charles Blé Goudé suit de près l'actualité en Côte d'Ivoire
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 26 sept. 2018
  • Visites: 1692
  • Commentaires: 0
Dans une déclaration signée du Professeur Hyacinthe NOGBOU, Premier Secrétaire du Congrès panafricain pour la Justice et l'égalité des peuples (Cojep), Charles Blé Goudé donne sa position sur un certain nombre de sujets brûlants de l'actualité sociopolitique en Côte d'Ivoire, notamment les élections locales du 13 octobre prochain, la réforme de la CEI et la détention des militaires de la crise postélectorale. Ci-dessous l'intégralité de la déclaration.

Le mercredi 19 et jeudi 20 Septembre 2018 dernier, j'ai été reçu au centre de détention de Scheveningen par le Leader du Cojep.
Cette rencontre a été l'occasion pour moi de faire le point sur la vie et les activités de notre parti mais aussi de faire le tour de l'actualité socio-politique avec le Ministre Charles Blé Goudé. Des échanges que nous avons eus, il ressort ce qui suit :

1- DE LA VIE DU COJEP

Vu que le Cojep est un jeune parti en construction, en ma qualité de Premier Secrétaire, je repars avec pour axe principal de travail, l'implantation du parti et la formation de ses responsables et militants. Les actions du parti devront essentiellement s'inscrire dans cet agenda afin que, sans complexe aucun, le Cojep prenne le temps d'assumer sa place dans le débat politique qui engage la vie de la nation.

2- DE LA REFORME DE LA COMMISSION ÉLECTORALE INDÉPENDANTE (CEI)

Le Cojep réaffirme son engagement dans le combat pour la mise en place d'une commission électorale qui échappe à la prise en otage des partis politiques et au contrôle du pouvoir en place. Ce n'est ainsi que notre pays pourra se doter d'un organe électoral crédible et véritablement indépendant. Tirant les leçons du passé, et considérant que le peuple de Côte d'Ivoire continue toujours de payer l'ardoise douloureuse de la recette et des limites - désormais connues de tous- de la CEI sous sa forme actuelle, pour le Leader du Cojep, ce qu'il faut à la Côte d'Ivoire, c'est une commission électorale indépendante et non une commission électorale dite ‘'équilibrée'', qui s'apparente à un gâteau à partager à parts égales entre des partis politiques eux-mêmes en compétition.

3- DES ELECTIONS MUNICIPALES ET RÉGIONALES D'OCTOBRE 2018

Dans l'expectative de la mise en place d'un organe électoral crédible tel que défini ci-haut, et qui pourra assurer des élections dans des conditions transparentes, le Cojep, à son c (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Charles Blé Goudé CEI COJEP élections formation crise postélectorale




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour