Destruction d'Adjamé-village : Les vérités du chef de village, N'Gboba Simon

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 08 sept. 2018
  • Visites: 1749
  • Commentaires: 0
A l'issue de la manifestation tenue dans le village par les populations pour protester contre le déguerpissement de certains ménages dans le cadre de la construction du 4e pont, le chef du village d'Adjamé, N'Gboba Simon s'est prononcé. Les raisons de la manifestation notamment des échauffourées avec les forces, les rumeurs de dédommagement,… Nous vous en proposons ci-dessous la substance.

Il n’y a pas eu de discussions avec la police nationale en tant que telle. C’est une incompréhension puisqu’après avoir eu écho de ce qui allait se passer ce matin, nous avons pris sur nous de prévenir la police en leur demandant d’encadrer la population pour permettre de faire une marche pacifique. J’ai demandé à toute la population de se retrouver ici à la chefferie. J’ai même u le commissaire et on avait dit que ce matin, nous ferons juste une marche pacifique de la chefferie au carrefour de la mairie et nous reviendrons à la chefferie. Tout le monde était donc ici. (…) Pendant que les jeunes étaient là, ils ont appris que d’autres jeunes d’autres autorités venaient vers nous. Ils n’ont pas voulu attendre et sont allés à la rencontre de ceux-ci et il y a eu un accrochage. C’est ainsi que la police a commencé à lancer des gaz.

Le village a fait un mémorandum. Nous ne sommes pas contre le développement. Mais on fait le développement pour une population. Le développement a ses avantages mais aussi ses inconvénients. Le chef a estimé que les autochtones ne sont pas pris en compte dans l’élaboration des actions de développement qui portant impactent grandement leur vie. Un impact qu’il a justifié a (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook