Pour l'engagement des jeunes au civisme et au respect des lois et des institutions nationales, Sidi Touré lance le slogan : ''Jeunesse Union, jeunesse discipline, jeunesse Travail''

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: sam. 30 juin 2018
  • Visites: 376
  • Commentaires: 0

Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi jeune et du Service civique, a procédé au lancement du programme d’appui aux actions de promotion de l’Ivoirien nouveau, le jeudi 28 juin 2018 dans un hôtel d’Abidjan-Cocody.

Représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, Sidi Touré a exhorté la jeunesse ivoirienne au changement de mentalité à travers leur « engagement au civisme en respectant la loi, les règles et institutions nationales. Ainsi que les autres initiatives comme l’opération ‘’Grand ménage’’, du respect du salut aux couleurs et ce programme développé avec l’International Youth Fellowship (IYF) qui est une phase pilote du changement de mentalité ». Pour lui, ce programme vise a transformé la mentalité des Ivoiriens afin d’être ‘’un pays émergeant’’ à l’horizon 2020. Il a lancé un slogan à l’ endroit des jeunes présents à cette cérémonie en disant : « jeunesse Union, jeunesse discipline, jeunesse Travail».

À l’occasion, le Secrétariat National au Renforcement des Capacités (SNRC) a signé une convention avec l’ONG International Youth Fellowship (IYF) afin de mettre en œuvre le programme d’appui aux actions de promotion de l’Ivoirien nouveau par le changement de mentalité. Epiphane Zoro Bi Ballo, Secrétaire National de cette institution expliquant les grandes lignes, a indiqué que « ce programme contribuera à réhabiliter les mentalités et les comportements des populations en vue d’accélérer et de consolider le développement, dans l’optique de l’émergence ». Il a également mentionné que ce partenariat entre les deux organisations est signé pour une durée de 3 ans avec un budget de 2 403 942 056 FCFA pour le projet prévu s’exécuter de 2019-2021. « Face aux difficultés que rencontre la Côte-d’Ivoire dont l’incivisme, la dépréciation des valeurs morales et éthiques, le manque de conscience professionnelle et la corruption , nous avons regardé à travers le monde et les modèles qui pourraient être les mieux adaptés au cas ivoirien est celui de la Corée du Sud qui a attiré notre attention aux renforcements des capacités humaines » a-t-il avoué. Cette activité s’est tenue en marge du camp mondial organisé par l’International Youth Fellowship (IYF) à l’Institut national de jeunesse et des sports (INJS) à Abidjan du 25 au 29 juin 2018 et qui réunit environ 3500 participants.


TAB avec RK




Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook