Fuite des matières premières : 10 ans de prison et 50 millions FCFA pout tout contrebandier

  • Source: APA
  • Date: vend. 04 mai 2018
  • Visites: 368
  • Commentaires: 0
Le gouvernement ivoirien a renforcé jeudi les sanctions dans les cas de ventes illégales des matières premières à l'extérieur du pays allant à 10 ans de prison pour le contrevenant, appris APA, dans la capitale économique ivoirienne.

« Toute personne qui se livrerait à l’achat , à la vente , au stockage, à l’écoulement où à la distribution hors des frontières nationales notamment le café , le cacao, le coton , l’anacarde et l’hévéa sans agrément risque une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 10 ans et une amende pouvant atteindre 50 millions FCFA», a souligné le ministre ivoirien de communication, de l'économie numérique et de la poste, Porte-parole du Gouvernement , Bruno Koné.

Selon lui, ces «sanctions particulièrement sévères» visent à «protéger l’économie ivoirienne et permettre à l’industrie de transformation d’être plus compétitive».

Poursuivant M. Koné a fait savoir que les références précédentes qui étaient l (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook