Présidentielle 2020 / Gnamien Konan dévoile son intention et frappe fort : « Quand la corruption est invincible dans un Etat, c'est que le Chef de l'Etat est corrompu ou incompétent »


Candidat déclaré aux élections présidentielles de 2020, Gnamien Konan veut sillonner tout le,pays avec son nouveau mouveent, L@ Nouvelle Côte d'Ivoire
  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 29 avr. 2018
  • Visites: 1459
  • Commentaires: 0
L'ancien ministre de l'Enseignement supérieur, de la Fonction publique, puis du Logement, Gnamien Konan, a procédé, ce samedi 28 avril 2018, au lancement officiel de son mouvement politique baptisé, ''L@ NOUVELLE CÔTE D'IVOIRE''. Au cours de la cérémonie, qui a réuni une foule de membres et de sympathisants de ce mouvement à son siège, à Abidjan, Les Deux Plateaux, l'actuel député de Botro a dévoilé ses intentions pour la présidentielles de 2020 et dénoncé la corruption qu'il présente comme la principale gangrène de la Côte d'Ivoire. Ci-dessous, l'intégralité de son discours.

Mesdames et Messieurs, Honorables invités, je voudrais, pour commencer, vous dire merci pour avoir accepté d’honorer de votre présence, cette cérémonie de lancement des activités de notre mouvement, L@ Nouvelle Côte d’Ivoire. Votre présence massive au démarrage de cette aventure, témoigne de votre estime à notre égard et de l’intérêt que vous portez aux questions relatives à la Côte d’Ivoire, à son développement, au bien-être des Ivoiriens.

Vous avez eu raison de venir ici, ce samedi 28 Avril 2018, pour célébrer la naissance d’un Mouvement qui va œuvrer pour l’avènement d’une nouvelle Côte d’Ivoire. Vous pourrez proclamer avec fierté, dans quelques années, j’étais présent, ce jour-là !

Mesdames et Messieurs, Chers invités, nous avons créé  L@ Nouvelle Côte d’Ivoire  par nécessité, pour répondre à une aspiration ressentie et exprimée par tous les Ivoiriens. Il s’agit de la soif du changement. Le besoin de changement est grand chez tous les Ivoiriens. Ce besoin se retrouve dans l’expression « Ivoiriens Nouveaux » qui est sur toutes les lèvres des gouvernants et des gouvernés.  

Nous avons choisi la voie du mouvement politique, ouvert à tous les Ivoiriens du Sud, du Nord, de l’Est de l’Ouest, du Centre. Toutes les obédiences politiques sont les bienvenues à L@ Nouvelle Côte d’Ivoire.  Nous voulons œuvrer pour le bien-être et la prospérité de tous les Ivoiriens. Notre logo en est le reflet.

Il est composé de trois couleurs et de deux symboles. La couleur or pour la prospérité et la richesse ; le blanc pour la transparence et la bonne gouvernance ; le vert pour l’espérance.

Le symbole de la cabosse de cacao renvoie aux immenses potentiels agricoles, agro-industriels et miniers de notre pays qui ne demandent qu’à être convertis en richesses. L’arobase représente le numérique qui est à la fois l’outil de lutte contre la corruption et une source infinie d’espérance pour la jeunesse.

Nous avons choisi la promotion des valeurs d’intégrité, de bonne gouvernance, de méritocratie, de liberté, de non-violence comme socle de notre mouvement et de nos actions pour lever les obstacles qui empêchent le bonheur des Ivoiriens.

Le bien-être et le bonheur des Ivoiriens, c’est se nourrir, se soigner, se vêtir et se loger convenablement ; avoir un emploi décent, disposer d’un système scolaire et de formation d’excellence qui débouche sur un métier et l’emploi ; avoir accès à des infrastructures de communication et de transports convenables ; avoir accès à l’électricité et à l’eau courante à des coûts abordables;

En un mot, vivre normalement, dans la prospérité et en paix dans son pays, à l’instar des citoyens des pays développés.

L’analyse de la situation de notre pays nous conduit à la conclusion que pour faire le bonheur de l’Ivoirien, il nous faut purement et simplement éliminer la corruption qui gangrène notre société et nous enferme dans le cercle vicieux de la misère morale et matérielle.

Pour évoquer la corruption, certains utilisent par pudeur le thème de mauvaise gouvernance. Pour mieux nous faire comprendre de tous, nous disons qu’il s’agit de vol de l’argent public, l’argent de tous les Ivoiriens. Prendre, pour soit même l’argent qui appartient à tout le monde n’est rien d’autre que du vol. Le vol est criminel. Il avilit et fait de nos pays des pays de merde, comme dirait l’autre.

Mesdames et Messieurs, Honorables invités, parce qu’il est le mal absolu, admis par toutes les instances sérieuses comme tel, le vol de l’argent public en Afrique et en Côte d’Ivoire va être le centre de notre intervention de ce matin. La corruption est égoïsme, égocentrisme. Elle est nocive. Elle prive nos pays de ressources. Elle fait perdre à l’Afrique, chaque années, 25.000 milliards de francs CFA et à la Côte d’Ivoire 1.000 à 2.000 milliards. Elle est nocive, ensuite, parce que tous les autres maux dont souffrent l’Afrique et la Côte d’Ivoire en découlent. Je veux citer : pauvreté, misère, faillite de l’école et de la santé, absence d’infrastructures, chômage, insécurité, guerre, rébellion, tribalisme, perte de dignité et j’en passe. Oui, elle est un frein à l’indispensable, l’incontournable RECONCILIATION. Elle divise le pays en deux.

Reconnaitre le vol de l’argent public comme source de nos malheurs ne suffit pas à l’éradiquer. Ne suffira pas non plus la multiplication des lois et des organismes de lutte contre ce mal. La solution se trouve ailleurs. Il ne faut jamais se résigner à accepter et à subir la corruption. Elle n’est pas une fatalité. Elle doit être vaincue. Nos solutions à cet égard se résument en deux notions :

Exemplarité, prévention.

Exemplarité. Trente ans de gestion et de responsabilité dans l’Administration Publique de mon pays, à tous les échelons, de Chef de service à Ministre dans trois départements différents, en passant par Chef de bureau, Sous-directeur, Directeur et Directeur Général dans l’administration des Douanes, m’ont convaincu de cette vérité sur la corruption :

-         Quand la corruption sévit dans un service, c’est que le chef de service est corrompu ou incompétent ;

-         Quand la corruption sévit dans une direction, c’est que le Directeur est corrompu ou incompétent ;

-         Quand la corruption est invincible dans un Etat, c’est que le Chef de l’Etat est corrompu ou incompétent ;

-         En Afrique, le problème est que très souvent le chef est à la fois corrompu et incompétent.

Si la question de l’incompétence peut être réglée facilement, lorsque le chef a la sagesse de s’entourer des meilleurs profils du pays sans exclusive, celle de la c (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook