Détenu à la MACA : Ce qui se dit au sujet de Soul To Soul

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 24 fév. 2018
  • Visites: 1832
  • Commentaires: 0
L'information a fait, le jeudi 22 février 2018, le tour de la toile. Elle indiquait que Koné Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul, le Directeur du protocole de Guillaume Kigbafori Soro, détenu à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca), depuis le lundi 9 octobre 2017, a été retrouvé, dans la soirée du mercredi 23 février 2018, « inconscient dans sa cellule ».

Et que cet état a nécessité son évacuation « dans un hôpital d'Abidjan tenu secret ». Les mêmes sources, sûres de leur « exclusivité », précisaient que les proches du bras droit de Soro sont sans nouvelles de lui. De quoi à semer l’inquiétude chez les parents, proches et amis de Soul To Soul…

Mais après recoupement, cette information s’est avérée fausse. Ce n’était ni plus ni moins qu’un « fake news ». Un proche collaborateur du chef du Parlement ivoirien nous a confié, au téléphone, le jeudi 22 février 2018, que celui qui est accusé de « complot contre l'autorité de l'État » a même joué au football, le jour de ces rumeurs, comme à son habitude, avec ses co-détenus. Une autre source au sein de la Maca, contactée, jeudi, par le même moyen de communication, a dit quasiment la même chose.

Si cette information sur son état de santé n’est pas fondée, celle sur son maintien en détention a été, par contre, confirmée par une ordonnance rendue, le vendredi 9 février 2018, par le juge d’instruction chargé de l’affaire.

« J'ai l'honneur de vous faire connaître, en application de l'article 139 du Code de procédure pénale, que dans le cadre de l'instruction de la procédure qui oppose le ministère public à Koné Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul et autres ; Monsieur le juge d'Instruction a, à la date du 09/02/2018, rendu une ordonnance prolongeant la détention de l'inculpé Koné Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul de quatre (4) mois, à compter du 09/02/2018 jusqu'au 09/06/2018, motif pris de ce que des actes utiles à la suite de la procédure sont en cours de réalisation», indique l’ordonnance de prolongation de détention signée, le lundi 12 février 2018, par le greffier d’instruction et remise à l’avocat Fofana Zakaridja.

Maintien en détention   La conséquence, c’est que, sauf changement, Soul To Soul restera en prison, au moins, jusqu’au 9 juin 2018. Un maintien en détention qui n’est pas fait pour plaire à son chef, Guillaume Soro. C’est la Lettre du continent (Lc), n° 771 du mercredi 21 février 2018, qui révélait que «  l'ex-chef rebelle » est «toujours irrité par la détention prolongée » de son ami de longue date.

A relire: Maca/ Voici la nouvelle occupation de Soul to Soul

Tout comme l’ex-Premier ministre de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara (Guillaume Soro, Ndlr), Koné Kamaraté Souleymane était noir de colère en empruntant « Air Maca ». Il avait exprimé, deux jours après son arrivée à la prison civile d’Abidjan, son ire contre l’actuel chef de l’Etat. Dans une lettre publiée par la presse, le mercredi 11 octobre 2018, il s’en était pris, ouvertement, au numéro 1 ivoirien.

« Aujourd’hui, à cause de mon patron Guillaume Soro, je suis en prison. Parce que ce n’est pas moi qu’on vise ! (…) C’est mon patron qu’on cherche », a accusé Soul To Soul. « Est-ce parce qu’on estime qu’il (Soro) serait un obstacle au troisième mandat d’Alassane Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire en 2020 ?», se demandait-il, reprenant la ligne de défense exprimée par les proches de son leader, Guillaume Soro , depuis la découverte (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook