Education nationale : Près de 4000 grossesses enregistrées en 2016
. Voici le statut des enceinteurs


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 13 juil. 2017
  • Visites: 1267
  • Commentaires: 0
Le Réseau ivoirien pour la promotion de l'éducation pour tous (Rip-Ept) était, le lundi 10 juillet 2017, en assemblée générale, dans l'un des grands réceptifs hôteliers de la commune de Marcory.

Au cours de cette rencontre qui visait à renouveler les instances dirigeantes de cette organisation, un film institutionnel sur les grossesses en milieu scolaire, a captivé l'attention des participants. De fait, ce documentaire réalisé sur l'ensemble du territoire national, laisse entrevoir que 3690 grossesses ont été enregistrées au cours de l'année scolaire 2015-2016. Si ce chiffre est en deçà de celui de 2013 qui parle de 5073 grossesses en milieu scolaire, les facteurs liés à ce phénomène restent les mêmes. La majorité des parents d'élèves, des enseignants, des éducateurs, des élèves...interrogés, ont fait allusion à la démission des parents, à l'abandon des jeunes filles livrées à elles-mêmes, au manque de séances de sensibilisation, au caractère tabou qui entoure le sexe, à l'irresponsabilité, à l'éloignement des établissements, au manque de tuteurs...

Les filles les plus exposées à ces grossesses précoces sont celles qui sont inscrites au premier cycle. Si autrefois, les palmes de « l'enceinteur » étaient raflées par les enseignants et les élèves, aujourd'hui ,ceux qui exercent les petits métiers sont les plus indexés. Toutes les filles interrogées dans le cadre de la réalisation de ce film, affirment que les auteurs de leur grossesse sont des chauffeurs de taxi, des menuisiers, des maçons, des p (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour