Crise au Gabon : Mamadi Diané responsable des violences à Libreville selon le FPI


Agnès Monnet (Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 01 sept. 2016
  • Visites: 3404
  • Commentaires: 0
L'annonce de la victoire d'Ali Bongo à l'élection présidentielle au Gabon a débouché sur des violences dans le pays. Cette situation selon du Front populaire ivoirien (FPI) est en grande partie due à l'action de l'ex-conseiller d'Alassane Ouattara, Mamadi Diané.

Depuis quelques heures, le Gabon est plongé dans une crise post-électorale qui semble gagner en intensité. Des affrontements sont signalés dans le pays où Ali Bongo a été donné vainqueur devant Jean Ping avec quelques 5000 voix de plus que l'ancien patron de l'Union africaine.

Ces heurts, selon le  du Front populaire ivoirien sont imputables à Mamadi Diané, ex-conseiller d'Alassane Ouattara dont le nom a été cité dans le cadre d'un complot contre Ali Bongo.

« La proclamation des résultats de l'élection présidentielle au Gabon qui donnent le Chef de l'Etat sortant, Ali Bongo, vainqueur, a été suivie d'une vague de violentes protestations populaires, dont le point culminant, pour l'heure, est l'incendie de l'Assemblée Nationale.

Ces violences trouvent leur origine notamment dans des accusations de fraudes massives, d'une part, et d'ingérence étrangère dans le pr (...)



Lire la suite sur linfodrome.com


Alassane Ouattara Mamadi Diané Front populaire ivoirien FPI élection présidentielle incendie Assemblée Nationale affrontement



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour