Procès Gbagbo-Blé Goudé : Polémique autour d'un témoin issu de Human Rights Watch


Les juges de la Chambre de première instance 1 de la Cpi ont répondu à la requête de la Défense de Laurent Gbagbo et celle de Blé Goudé. (Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: mar. 17 mai 2016
  • Visites: 3968
  • Commentaires: 0
Les juges de la Chambre de première instance ont décidé que le témoin P 369, dans le contexte du procès Gbagbo-Blé Goudé, ne sera interrogé que sur les faits qu'il a personnellement vécus, nous a rapporté une source proche du dossier.

Témoin de l'Accusation, P 369 est, en fait, un fonctionnaire de l'Organisation non gouvernementale Human rights watch (Hrw). Les équipes de défense de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé avaient adressé une requête aux juges, demandant des clarifications sur le témoin P 369 qu'elles ne considèrent ni comme un « témoin expert », ni comme un « témoin oculaire » encore moins comme un « témoin victime ». La Chambre a alors répondu aux deux équipes de défense. Elle a indiqué qu'elle recevrait la déposition de P 369 à la seule condition que le témoin se limite à évoquer les faits qu'il a vécus, explique notre source.

Déjà jeudi, en audience, le cas P 369 avait fait l'objet de discussions. Emmanuel Altit, avocat principal de Laurent Gbagbo, contestait ouvertement la qualité du futur témoin.  « P369 ne remplit aucun critère lui permettant d'être appelé en tant que témoin ou en tant qu'expert », soutenait Me Altit. « Son témoignage perturberait la vérité recherchée », avait estimé l'avocat français.  Il ajoutait : « Si la Chambre devrait autoriser sa venue, il conviendrait qu'elle limite son témoignage à ce qu'il a v&eacut (...)

Lire la suite sur L'Inter


Laurent Gbagbo Charles Blé Goudé jeu Emmanuel Altit Me Altit gouvernement procès fonctionnaire




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour