Procès Affi contre Sangaré : Le juge se déclare incompétent
Agnès Monnet (SG Affi) : « Ce que le juge a dit n'annule pas les décisions antérieures »


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: mer. 16 mars 2016
  • Visites: 2357
  • Commentaires: 0
Le juge Charles David Kouadio a tranché, lundi 14 mars 2016, dans l'affaire opposant Pascal Affi N'Guessan à Abou Drahamane Sangaré, Koné Boubakar, Marie-Odette Lorougnon, Laurent Akoun, pour le contrôle du Front populaire ivoirien (Fpi).

Le juge s'est déclaré « incompétent ». Après deux reports, d'abord le 4 mars, puis le 11 mars 2016, le juge a finalement avoué être incompétent dans cette affaire ouverte le 29 février 2016. Pascal Affi N'Guessan avait introduit une plainte en référé pour usurpation de titre et non-respect d'une décision de justice par ses adversaires au sein du Fpi. Au sein du camp Sangaré, on semble satisfait de la décision. Selon le Secrétaire général par intérim de cette tendance du parti de Laurent Gbagbo, « la lutte continue ». Réagissant sur le même sujet, à l'issue de l'audience qui a duré quelques 5 minutes, Marie-Odette Lorougnon, la présidente des femmes du Fpi, camp Sangaré, a trouvé que la justice vient de franchir un grand pas. « C'est un bon début pour la justice ivoirienne. Dans un pays, la justice qui est une institution majeure doit dire le droit. Ce matin, nous pensons que la justice a dit le droit et notre justice peut encore prendre son indépendance et être à la disposition du peuple ivoirien quelle que (...)

Lire la suite sur Soir Info


Laurent Gbagbo Affi N'Guessan Odette Lorougnon Front populaire ivoirien Fpi indépendance




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour