Présidentielle 2015/ Affi N'Guessan: « Un coup K.O, c'est impossible. C'est de la propagande »

  • Source: Soir info
  • Date: mer. 21 oct. 2015
  • Visites: 2166
  • Commentaires: 0
Candidat à l'élection présidentielle pour le compte du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N'Guessan, est convaincu d'être à mesure de déjouer les plans du président sortant, Alassane Ouattara. Il a donné les raisons de cette assurance dans une interview à Radio France internationale (Rfi), diffusée le mardi 20 octobre 2015.

Vous êtes à la tête d'un parti, le Fpi qui est quelque peu abîmé. Une frange de ce parti appelle au boycott de ces élections, conteste même votre autorité en tant que président. Est-ce que c'est le meilleur contexte pour aborder une élection et une campagne électorale?

Non. La division, c'est la passé. Cette élection présidentielle a d'ailleurs montré que le Front populaire ivoirien a surmonté la crise interne, qu'il s'est rassemblé et que même si des déclarations ne sont pas faites par les ténors de ceux qu'on a appelé la fronde, il y a une tendance, un mouvement général de rassemblement autour de ma candidature. Parce qu'aujourd'hui, à travers cette candidature, les camarades ont perçu la pertinence de la stratégie que j'ai développée et trouvent que c'est une opportunité pour mettre fin au mandat d'Alassane Ouattara et créer les conditions de la libération de tous les camarades, de la libération du président Laurent Gbagbo et du retour des exilés.

Ceci dit, si votre parti était véritablement uni, ça aurait été mieux pour battre Alassane Ouattara.

Évidemment. Cela aurait été mieux. Et je l'ai dit à plusieurs occasion. Si le parti était véritablement uni, nous aurions pu gagner cette élection au premier tour.

Vous avez 15 engagements pour reconstruire le pays. Quels sont les principaux?

Les engagements forts, c'est d'abord l'engagement en faveur de la paix, de la réconciliation nationale, de la stabilité politique. Mais, en plus, il faut refonder les institutions. Il faut réformer la constitution, équilibrer le régime politique, instaurer un présidentialisme modéré pour davantage de démocratie. Il faut poser le principe de la ré (...)

Lire la suite sur Soir info


Rfi Laurent Gbagbo Alassane Ouattara Affi N'Guessan Front populaire ivoirien Fpi France élection présidentielle réconciliation candidature constitution exilés élections




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour