Mission de l'ONU en Côte d'Ivoire : 133 personnes dont 96 militaires de l'ONUCI tués en 11 ans


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: vend. 29 mai 2015
  • Visites: 1509
  • Commentaires: 0
Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a présidé la cérémonie marquant la célébration de la Journée internationale des Casques bleus, jeudi 28 mai 2015, au siège de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci), à Sébroko, à Attécoubé.

Cette célébration était consacrée aux personnels militaires et civils de l'Onuci morts depuis la création de la mission en Côte d'Ivoire, en 2004. Ainsi, en 11 ans, « 96 militaires ont perdu la vie dans l'exercice de leur mission en Côte d'Ivoire ». De nombreux membres du personnel civil ont aussi perdu la vie dont 5 Ivoiriens entre juillet 2014 et mars 2015. « Je voudrais donc profiter de la cérémonie qui nous réunit ce matin pour rendre hommage aux 133 de vos collègues, militaires et civils, disparus depuis la création de votre mission en 2004 », a indiqué le président Alassane Ouattara, après avoir procédé à la revue des troupes.

Il a exprimé la compassion de la nation aux familles des disparus. Avant de se souvenir de l'assassinat, en juin 2012, près de Guiglo, à l'ouest du pays, de sept Casques bleus de la mission onusienne en Côte d'Ivoire. « Ce crime n'est pas resté impuni et nous continuerons de traquer tous ceux qui ont été mêlés à cet acte odieux. Les casques bleus des Nations unies ainsi que le personnel civil peuvent être fiers de ce que les Nations unies ont accompli en Côte d'Ivoire. Vous êtes, avec le peuple ivoirien, les principaux artisans du retour de la paix dans notre pays et de sa reconstruction », a déclaré le chef de l'État en présence de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies en Côte d'Ivoire, Aïchatou Mindaoudou. M. Ouattara a présenté les défis qu'il reste à relevé pour l'organisation mondiale. Non sans affirmer que « pour atteindre les objectifs assignés aux opérations de maintien de la paix, le Conseil de sécurité doit faire sa mue et adopter des résolutions et des mandats plus clairs et plus précis ».

Pour lui, il faut que les contingents déployés soient constitués de professionnels bien formés, qui bénéficient « de règles d'engagement et d'équipements adaptés aux menaces ». Selon Alassane Ouattara, « le Sacrifice des Casques bleus nous invite à célébrer la paix qui est le but ultime de leur mission, de votre mission dans notre pays ». « Depuis 2004, nous avons franchi ensemble de nombreuses étapes. Elles ont permis au pays de renouer avec la paix et de renforcer notre construction démocratique », a-t-il soutenu, remerciant Mme Mindaoudou pour ses « actions discrètes mais importantes de bons offices ».

À l'en croire, la Côte d'Ivoire et l'Onuci ont des objectifs communs à atteindre ensemble. Il s'agit, entre autres, selon le président ivoirien, de la réduction p (...)

Lire la suite sur Soir Info


Alassane Ouattara Onuci Côte d'Ivoire Attécoubé Guiglo




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour