Processus DDR : Après leur inconduite à la BAE de Yopougon, les ex-combattants implorent le pardon des Ivoiriens


Les ex-combattants implorent le pardon des Ivoiriens.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 25 mai 2015
  • Visites: 2501
  • Commentaires: 0
Le 21 mai 2015, lors de la cérémonie de fin de formation des 992 ex-combattants sur le site de resocialisation de Ouokoukro, à M'bahiakro, ces derniers, surtout ceux qui ont été délogés de la caserne de la BAE de Yopougon, ont demandé pardon à la nation. L'intégralité de leur message lu par Yéo Zémogo.

Monsieur Le Directeur de l'ADDR,

Nous sommes persuadés que n'eut été les rapports favorables faits sur nous par vos collaborateurs qui nous ont visités ou qui vivent avec nous ici, vous ne seriez jamais venu nous voir. Et nous savons aussi que vous et vos invites vous posez beaucoup de questions sur ce calme et cette discipline que vous observez en ce moment: vous vous demandez certainement s'il en sera ainsi jusqu'a la fin de cette journée mémorable pour nous stagiaires de la 9ème vague du centre de resocialisation de Ouokoukro.

Nous voulons vous rassurer tout de suite, Mr le Directeur, partenaires de l'ADDR, Mesdames et Messieurs, Honorables invites: n'ayez aucune crainte !

Les stagiaires que vous voyez ici, composes de plus de 67 % d'ex-combattants délogés de la caserne de la BAE, voudraient que vous sachiez qu'ils n'ont plus rien à voir avec ces ex-combattants qui ont été embarqués de gré ou de force et escortés manu-militari jusqu'ici.

En effet, depuis leur arrivée dans ce centre, quelque chose s'est passé dans leur corps, dans leur esprit et dans leur vie. Et ce, grâce à ces vaillants encadreurs du Groupe d'Instruction et de Perfectionnement de la Gendarmerie Nationale (GIP-GN), à l'équipe locale de l'ADDR conduite par sa dynamique directrice Mme Konzo, aux psychologues et a tous ceux qui travaillent sur ce site : Ils nous ont écoutés, ils nous ont parlé.

Ils l'ont tellement bien fait que nous stagiaires venus de la BAE, sommes rendus compte de la gravité de notre attitude a votre égard Mr le Directeur. Et nous voulons saisir cette ultime occasion où vous nous faites l'honneur de nous visiter en ce jour, pour lever les yeux et les mains vers le Ciel puis nous prosterner et vous demander sincèrement pardon. (Tous les stagiaires se mettent à genou).

Pardon pour notre inconduite à Ia caserne de la BAE. Pardon à celui qui vous a mandaté c'est-à-dire Ie Président de la République Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara qui incarne le Peuple de Cote d'Ivoire, et donc pardon à toute la Nation.

Nous ne savions sûrement pas qu'en dépit de ce que nous avions espéré depuis des années, au (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon don local Alassane Ouattara Cie Gendarmerie formation Excellence





Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour