Conférence régionale du FPI / Marcel Gossio : « Si on ne va pas aux élections, notre parti va disparaître » - « Il faut rassembler toute la famille FPI »


(Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 11 mai 2015
  • Visites: 1812
  • Commentaires: 0
Après Bangolo fin avril dernier, Marcel Gossio était le samedi 9 mai au centre pilote des jeunes de Port-Bouët, dans le cadre des conférences régionales initiées par le Fpi.

Quatre bâches étaient dressés pour l'événement. En compagnie de Diabaté Bêh, l'ancien directeur général du Port d'Abidjan a éclairé les militants du Fpi. Dans son exposé liminaire, M. Gossio a égrené les différentes péripéties de la crise née, selon lui, de la volonté ‘'des frondeurs'' de faire partir Affi N'guessan de la tête du Fpi. Et ce, en violation des textes du parti, précise-t-il.

M. Gossio a soutenu que toute personne qui en a les capacités peut diriger le Fpi, à condition que cela se passe dans les règles de l'art, c'est-à-dire par l'organisation d'un congrès conformément aux statuts et règlement intérieur du parti. «Nous ne pouvons pas abandonner nos militants. Notre rôle est d'aller vers eux pour expliquer ce qui se passe et recueillir leurs avis», a-t-il dit. «La crise au Fpi est une crise de positionnement, c'est-à-dire une lutte pour contrôler le parti après Laurent Gbagbo. Au lieu d'aller aux élections, on se bat pour enlever celui qui est là, mais de façon non démocratique. Tout ce qu'on vous raconte, ce n'est que de l'habillage. C'est ôte-toi pour que je m'asseye, parce que tu ne me plais pas. C'est un problème de contrôle du parti. Mais, pour le faire, il faut te conformer aux règles. Arrêtez la comédie», a-t-il indiqué.

L'actuel vice-président chargé de la coordination des actions de libération de Gbagbo a fait une confession de foi sur ses «liens solides» avec son «maître» et son «grand frère», Laurent Gbagbo. Marcel Gossio s'est inscrit en faux contre les allégations de trahison. Pour lui, ce sont des rumeurs, fruit du choc des ambitions et du combat de positionnement au Fpi. Il a donc contre-attaqué ses détracteurs en ces termes : « Moi Gossio contre Gbagbo ? C'est l (...)

Lire la suite sur L'Inter


Laurent Gbagbo Affi N'guessan Marcel Gossio Fpi Abidjan Port-Bouët Bangolo élections




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour