Crise au MFA : Le clash entre Ouattara et Anaky livre ses secrets - La rencontre du Palais qui a tout déclenché


Touré Moussa (à droite) annonce un congrès pour tourner la page Anaky.
  • Source: L'Inter
  • Date: sam. 11 avr. 2015
  • Visites: 2071
  • Commentaires: 0
Le brouillard commence à se dissiper sur le clash entre le président Alassane Ouattara et le leader du Mouvement des forces d'avenir (Mfa), Anaky Kobena.

Et c'est la branche qui conteste la légitimité du président de ce parti qui a livré des secrets, ce jeudi 9 avril à Cocody-Angré, au cours d'une conférence de presse. Au siège du Mfa où s'est tenue la rencontre, le président des enseignants dudit parti, Touré Moussa, a évoqué une rencontre tenue au palais présidentiel le 11 février dernier entre Anaky Kobena et le chef de l'État. Rencontre au cours de laquelle Alassane Ouattara aurait fait la promesse de nommer son allié comme l'un des vice-présidents du Conseil économique et social (Ces), plus quatre de ses militants au poste de Conseiller économiques et social. Mais le président de la République aurait souhaité que le Mfa fasse une déclaration pour soutenir sa candidature unique dans le cadre de l'alliance du Rhdp. « Le président Bédié a joué les facilitateurs entre nous et le pouvoir. Le président Alassane Ouattara dit : ''je me rachète, si vous pensez qu'il y a de l'injustice, on nomme quatre cadres du Mfa dont le président Anaky lui-même au poste de vice-président du Conseil économique et social''. Notre congrès est financé par le pouvoir. Nous sommes reçus par le président Alassane Ouattara qui a dit : ''président Anaky, j'attends votre appel. Si vous êtes pour l'appel de Daoukro, faites votre déclaration avant celle du Pdci (au congrès extraordinaire du 28 février dernier, ndlr) parce qu'après, votre déclaration n'aura plus de sens. On promet le poste de vice-président du Ces au président Anaky. On propose quatre autres postes aux cadres du Mfa''. Le président Ouattara nous dit, en 2015, il n'y aura pas de remaniement, mais après les élections, au prochain remaniement, le Mfa aura son portefeuille ministériel », a révélé Touré Moussa, entouré d'autres membres du Bureau politique du Mfa. « Ce jour-là, on va avec 50 millions de Fcfa (du Palais). Le porte-parole du Mfa, le secrétaire général, au nom du président, réaffirme sa confiance au président Alassane Ouattara, il réaffirme notre appartenance au Rhdp, et nous promettons au président de faire notre appel pour soutenir l'appel de Daoukro », a-t-il indiqué.

Le président des enseignants du Mfa dit avoir été surpris, avec d'autres cadres de son parti, de voir M Anaky faire le contraire de ce qu'ils ont promis à Ouattara. Le leader du Mfa, poursuivi, aurait même adressé un courrier au chef de l'État, dans lequel il exigerait le poste de président du Ces, moyennant (...)

Lire la suite sur L'Inter


Bédié Alassane Ouattara Anaky Kobena Pdci Rhdp Cocody Daoukro candidature élections




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour