Blouzon / Un mois après les obsèques de la mère de Gbagbo, le chef de famille fait de graves révélations : « Nous n'avons reçu que 200.000 F » - « Si Affi N'guessan était arrivé à Blouzon... »


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: sam. 07 mars 2015
  • Visites: 1879
  • Commentaires: 0
Un mois après les obsèques de dame Marguerite Gado, la famille de la génitrice de l'ex-président de la République, Laurent Gbagbo est toujours sous le choc. Les funérailles grandioses organisées à Blouzon ont laissé un arrière-goût amer à cette famille, dont le chef Akakou Dominique, ne s'est pas fait prier pour cracher des vérités au détour d'une rencontre avec la presse dans son village.

Monsieur Akakou Dominique, vous êtes le chef de la famille de feu Lélé Gado Marguerite, mère de Laurent Gbagbo. Que peut-on retenir de ses obsèques, un mois après?

Avant tout propos, permettez-moi de dire merci à tous ceux qui ont bien voulu nous assister pour les obsèques de notre sœur. Je dis merci à tout le monde, sans distinction de parti politique, de religion et d'ethnie, car toute la Côte d'Ivoire s'est vraiment mobilisée. Je dis merci parce que, pour nous, ce n'était pas évident qu'en l'absence de Laurent Gbagbo, les gens viennent nous soutenir. Avant les obsèques, j'avais fait une intervention pour dire que les gens ne fassent pas de ces funérailles une récupération politique, et qu'on n'en profite pas pour s'enrichir. Je maintiens encore cette position. Quant au bilan, je dirai qu'il est positif, parce que seuls, nous ne pouvions pas tout faire. Il a fallu de bonnes volontés pour nous venir en aide. On a demandé qu'on enterre dignement notre sœur, et c'est ce qui a été fait. Nous disons merci à tout le monde, sans exclusion.

 

Si le bilan est positif, est-ce à dire que la famille s'en est sorti avec des profits?

Vous touchez là à un problème sérieux qui me fait un peu de la peine. Parce que la famille que je représente, c'est maintenant qu'elle pleure réellement la génitrice du président Gbagbo.

 

Pourquoi?

Parce qu'on a entendu qu'un tel a donné ceci, un autre a donné cela. En tout cas, nous avons entendu que des dons en nature et en espèce ont été faits. Mais, la famille, au nom de laquelle je parle, n'a reçu en tout et pour tout, pour les obsèques de la vieille, que 200.000 F.cfa, 1 carton de liqueur et 2 pagnes ''kita''.

 

Où est donc passé le reste de ces dons? 

Demandez ces comptes à ceux qui ont réceptionné cet argent.

 

Qui exactement?

Demandez au comité d'organisation, à Aboudrahamane Sangaré et à son équipe. Dites-lui que Akakou dit qu'il n'a reçu que 200.000 F. cfa, 1 carton de liqueur et 2 pagnes kita.

 

Pourtant, vous disiez tantôt que vous étiez satisfait, même avec les échauffourées qu'il y a eues?

Je suis vraiment mal placé pour parler de ce problème-là. Nous aurions voulu qu'Affi N'guessan soit là, parce que celle qui est décédée est la génitrice du fondateur de son parti. Il serait même venu dès l'annonce du décès de la vieille comme l'ont fait d'autres personnes. Donc, nous, on attendait qu'il vienne pleurer avec nous, parce que pour des funérailles, on ne fait pas d'invitation. Malheureusement, nous ne l'avons pas vu. S'il est venu et qu'il n'est pas arrivé à Blouzon, il a ses raisons que nous ignorons. Nous-mêmes, nous sommes surpris de ne pas l'avoi (...)

Lire la suite sur Soir Info


Laurent Gbagbo Affi N'guessan Côte d'Ivoire




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour