Crise au FPI : Affi et Navigué ruent dans les brancards contre les caciques du parti


Pascal Affi N'guessan et Konaté Navigué ont été sans pitié pour l'aile dure du FPI.
  • Source: Linfodrome.com
  • Date: lun. 02 mars 2015
  • Visites: 1542
  • Commentaires: 0
L'assemblée générale de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi), samedi 28 février 2015, au siège provisoire dudit parti à Cocody Attoban, a enregistré un soutien de taille. Celui de Pascal Affi N'guessan, président du FPI.

Face à la jeunesse ivoirienne avec laquelle, il échange publiquement « pour la première fois », depuis sa libération conditionnelle en août 2013, Pascal Affi N'guessan a donné un récital sur la crise qui secoue le parti de Laurent Gbagbo. « Les difficultés que connaît le Fpi en ce moment sont normales. Il faut les accepter comme faisant partie de l'ordre normal des choses ». Il a pris l'image des palabres au sein d'une équipe de football qui perd une finale dans des conditions inattendues. Il également pris exemple sur le Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) qui a éclaté en plusieurs partis, après la mort d'Houphouet. « Le débat à l'heure actuelle au Front Populaire Ivoirien porte sur la voie qu'on doit emprunter et la personne qui doit être devant pour nous conduire sur cette voie », a dit Affi.

Selon lui, les objectifs sont partagés en ce qui concerne le problème de la libération de Gbagbo Laurent et des prisonniers politiques, du retour des exilés politiques, du dégel des avoirs, de la restauration de la démocratie et du retour du parti au pouvoir. « La grande question qui nous oppose, ce n'est pas sur les objectifs. Ceux qui vont vous dire qu'on n'est pas d'accord sur les objectifs, ils vous mentent. Ceux qui vont vous dire qu'Affi ne veut pas la libération de Gbagbo, ils vous mentent ; qu'Affi ne veut pas de la libération de Simone Gbagbo, ils vous mentent ; qu'Affi ne veut pas de la libération des prisonniers, ils vous mentent ; qu'Affi ne veut pas le retour des exilés, ils vous mentent ; qu'Affi ne veut pas du dégel des comptes, ils vous mentet... Qu'Affi a trahi la lutte, il vous mentent », a déclaré le président du parti. Bien au contraire, il a affirmé que c'est après sa sortie de prison que la lutte a repris.

« C'est quand je suis sorti que la lutte a repris. Avant, le parti vivait mais était pratiquement en léthargie. On se contentait des déclarations, des réunions. On n'était pas présent sur le terrain. Or le FPI n'est pas un parti bureaucratique, qui passe son temps à faire des réunions et des déclarations. C'est un parti de terrain. Quand je suis sorti je me suis jeté sur le terrain, c'est là que les militants ont commencé progressivement à sortir, parce que la peur a disparu. C'est ça la lutte ! Je n'ai pas trahi la lutte. On ne peut pas dire qu'Affi a trahi la lutte. Je suis sorti pour relancer la lutte. Mais une lutte elle doit être menée de façon intelligente », a-t-il fait savoir.

Linfodrome.com


Laurent Gbagbo Simone Gbagbo Affi N'guessan football PDCI Front populaire ivoirien FPI Côte d'Ivoire Cocody exilés




Educarriere sur Facebook