Politique

KKB se déchaîne... : « Les criminels politiques ne sont pas au PDCI » - « La CEI est une bombe à retardement » - « Le RDR veut tuer le PDCI »

post-img

Nous vous publions, de larges extraits des propos liminaires de Kouadio Konan Bertin (KKB), Membre du Bureau Politique du PDCI-RDA, Député à l'Assemblée nationale, Vice-président du groupe parlementaire PDCI RDA et Conseiller Municipal à la Mairie de Port-Bouet, au cours d'un point-presse prononcé hier, mardi 05 août 2014, à son bureau de Cocody-Angré.

«Qu’il me soit juste permis de faire la précision suivante, notamment à l’endroit de ceux qui partagent mon combat : d’où vient-il qu’on cherche à me criminaliser en me rendant responsable du massacre de militants du RHDP ? C’est une blague ! A qui veut-on faire croire l’incroyable ? Tous les Ivoiriens et tous les observateurs de la vie politique ivoirienne savent que si on recherche les entrepreneurs de violence et les adeptes de la criminalité politique en Côte d’Ivoire, ce n’est certainement pas au PDCI qu’on les trouvera ( ….) 

La nouvelle Commission électorale indépendante(CEI) n’a absolument rien d’indépendant. Cela est d’autant plus vrai que je ne suis plus le seul à le dire. Chaque jour, le front du refus de cette CEI déséquilibrée, partiale et manifestement au service d’un camp, ne cesse de s’élargir : la société civile semble ne pas trouver, elle aussi, son compte dans la nouvelle architecture produite par le gouvernement. Certains, manifestement à tort, soutiennent que le fait d’avoir fait passer de 31 à 17 le nombre des membres de la nouvelle CEI est une avancée ; comme s’il suffisait de revoir à la baisse le nombre de membres sans toucher au déséquilibre pour que le débat soit clos.

Dans le même ordre d’idée, on me rétorque que "les élections ne se gagnent pas à la CEI". Si tel est le cas, pourquoi le pouvoir cherche-t-il à se construire coûte que coûte un avantage aussi net sur les autres acteurs politiques, entretenant ainsi le risque de contestation des résultats à l’avance avec son corollaire de victimes. Manifestement, les deux arguments développés par mes adversaires ne résistent même pas à une analyse a minima.( …) 

En outre, interpeller le gouvernement ivoirien sur la CEI n’est quand même pas banal quand on sait que depuis le retour au multipartisme, il n’y a plus jamais eu d’élection présidentielle sans son lot de morts (…)Mon combat contre la nouvelle CEI n’a rien d’anecdotique, il s’agit même d’une démarche fondatrice (…) Que ceux qui sont coutumiers des propos haineux aujourd’hui à mon encontre et qui n’hésiteront pas à réserver le même sort au Président BEDIE dès lors qu’il les contrariera même a minima se rassurent : je n’ai pas le temps de répondre aux ragots. Je fais de la politique, je parle donc aux Ivoiriens et à tous ceux qui vivent dans ce pays, qui l’aiment profondément et qui se désolent de le voir tombé si bas. (…) 

Le PDCI RDA aura bel et bien un candidat aux élections présidentielles de 2015. Il s’agit d’un point non négociable. Quel militant ou quel sympathisant sérieux du PDCI RDA peut croire un seul instant que le plus vieux parti de ce pays n’a désormais pour seule raison d’être que de se mettre à la remorque du RDR, une formation politique sortie pourtant de ses entrailles. Que faisons-nous des combats de nos illustres devanciers ? Que faisons-nous de notre grande expérience de serviteur de l’Etat ? Que deviendront nos nombreux cadres aujourd’hui laissés pour compte ? Quelle réponse r&ea (...)

Lire la suite sur Soir Info


entrepreneur service marche don Port architecture HD+ KKB Kouadio Konan Bertin PDCI RDR RHDP Commission électorale indépendante CEI Côte d’Ivoire Cocody élection présidentielle gouvernement candidat Assemblée nationale élections formation Ivoirien permis

Articles similaires