Société

Autosuffisance alimentaire : des projets à l'endroit des femmes et des jeunes pour renforcer la production animale et halieutique

post-img

Pour assurer la sécurité alimentaire des populations, de nombreuses actions sont menées par le gouvernement ivoirien dans les secteurs de la pisciculture et de l'élevage.

Les femmes de Pakouabo, intéressées par l'aviculture traditionnelle améliorée, ont été formées aux pratiques avicoles dans le cadre du projet "une femme - 1 coq - 10 poules". En plus des poulets, elles ont reçu un abri pour l’élevage, des couveuses, et des aliments de volaille.

Destinée à 500 femmes des zones rurales de la Marahoué, de la Bagoué et du Poro, cette activité, en plus de contribuer à l'autosuffisance alimentaire en produits avicoles, permettra aux bénéficiaires d'avoir un revenu et de se prendre en charge.

"Après cette formation, nous pourrons vivre de l’aviculture et subvenir aux besoins de nos familles", se réjouit Louise Kouamé, bénéficiaire du projet et mère de trois enfants.
A Blanfla, dans le département de Bouaflé, 11 jeunes ont été formés à la pisciculture. Ils ont bénéficié d'étangs piscicoles aménagés de 600 m² déjà empoissonnés, et de matériels d'exploitation nécessaires à la bonne marche de leur activité.

Pour Sévérin Yao, l’un des bénéficiaires, ce projet redonne de l’espoir aux jeunes de la localité.

"Nous avions déjà essayé l’élevage de poissons. Malheureusement, faute de moyens, nous n’avons pas pu continuer. Nous sommes heureux d’avoir été bien formés et équipés pour réussir dans l’aviculture", soutient-il.

Ces initiatives, menées dans le cadre du Projet d'Appui au Programme social du Gouvernement (PA Psgouv), ont pour but de renforcer la production des ressources animales et halieutiques dans la Marahoué et de contribuer à l'autonomisation des femmes et des jeunes de la région.

CICG




marche secteur don projet production local Program jeunes femmes Gouvernement CICG formation ivoirien

Articles similaires