Economie/Finance

PND 2021-2025 : le Premier Ministre Beugré Mambé appelle à l'engagement de tous les acteurs pour l'atteinte des objectifs

post-img

Abidjan, le 13 juin 2024 – A l'ouverture de la réunion du comité de pilotage pour le suivi du Plan National de Développement (PND 2021-2025), ce jeudi 13 juin 2024 à Abidjan, le Premier Ministre, Ministre des Sports et du Cadre de Vie, Robert Beugré Mambé a exhorté l'ensemble des acteurs impliqués à s'engager pour l'atteinte des objectifs de développement de la Côte d'Ivoire.

« Il est nécessaire de procéder à l’examen minutieux de chaque point et d’y apporter des réponses concrètes et diligentes. L’ambition de construire une Côte d’Ivoire moderne, prospère et solidaire, chère à SEM le Président de la République Alassane Ouattara, nous engage à plus de rigueur au travail afin de faire de la participation citoyenne au développement une réalité indéniable, destinée à renforcer l’efficacité de l’action gouvernementale », a indiqué le Premier Ministre.

Et d’ajouter : « Je voudrais compter sur l’implication et l’engagement de tous les acteurs dans la recherche et la mise en œuvre de solutions appropriées pour le développement de notre pays ».

Pour la Ministre de l’Economie, du Plan et du Développement, Kaba Nialé, la Côte d’Ivoire est sur la bonne trajectoire. « Cette rencontre qui a été une rencontre bilan sur la mise en œuvre du PND 2021-2025 pendant ces trois premières années, on peut retenir que la Côte d’Ivoire a fait de grands pas », a-t-elle déclaré.

A l’en croire, la Côte d’Ivoire a le soutien de ses partenaires. Elle en veut pour preuve l'important taux de réalisation des promesses formulées lors de la rencontre du groupe consultatif de soutien au PND organisée en mai 2022. « 68% des montants annoncés ont été mis à la disposition de la Côte d’Ivoire alors que nous sommes encore à deux ans. C’est un soutien fort que nous apprécions avec des résultats forts aussi bien sur la croissance que le revenu par habitant », s’est félicité Kaba Nialé.

Au sortir de cette rencontre, l’Ambassadrice de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, SE Francesca Di Mauro, a salué les efforts du gouvernement ivoirien : « le groupe des PTF reconnait les investissements en terme d’infrastructures, notamment dans les secteurs de l’électricité, des transports et des technologies de l’information et de la communication, qui ont été essentiels à la croissance du pays », a-t-elle dit.

Les discussions ont porté sur d’importants sujets, notamment l’éducation-formation, l’environnement, la santé, l’industrialisation et les réformes. Avec les partenaires au développement, entre autres l’Union Européenne, la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International, le secteur privé, les échanges se poursuivent afin de bâtir un PND 2026-2030 sur la base des acquis et des recommandations qui sont sortis de la rencontre de ce jour.

CICG




Banque Côte d'Ivoire environnement transport secteur Abidjan éducation communication investissements Alassane Ouattara Kaba Nialé Beugré Mambé jeu Côte d’Ivoire France Union Européenne gouvernement électricité PND CICG développement information ivoirien santé

Articles similaires