Cellule de Coordination de la Coopération CI-UE : un appui de 32,8 milliards FCFA à mobiliser sur la période 2024-2026

  • Source: CICG
  • Date: mer. 28 fév. 2024
  • Visites: 706
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 28 février 2023- La Cellule de Coordination de la Coopération Côte d'Ivoire-Union européenne (CCC CI/UE) va mobiliser, sur la période 2024-2026, un appui de 50 millions d'euros, soit 32,8 milliards de FCFA au profit de la Côte d'Ivoire, pour le programme « Objectifs de Développement durable (ODD) ».

Pour l'année 2024, la Cellule poursuivra la mise en œuvre des projets et programmes, assurera les paiements sur les engagements individuels et poursuivra la clôture progressive des conventions de financement, a annoncé le coordonnateur national de la CCC-CI/UE, Semon Bamba, le mardi 27 février 2024 à Abidjan-Plateau. C'était à l'occasion d'un atelier-bilan 2023 et des perspectives 2024 de la Cellule de Coordination de la Coopération Côte d'Ivoire-Union européenne.

Au titre du bilan 2023, Semon Bamba s'est dit globalement satisfait des nombreux acquis. En termes d'appui budgétaire, a-t-il relevé, sur la période 2021-2023, la Côte d'Ivoire a bénéficié de 34,5 millions d'euros (22,64 milliards de FCFA) de l'UE.

Actuellement, a-t-il dit, le portefeuille des projets comprend 25 conventions de financement dont 14 conventions sont en phase de mise en œuvre opérationnelle, sept en phase de clôture et quatre déjà clôturées, pour un total de 629,54 millions d'euros.

Concernant les ordonnancements de paiements, ils s'élèvent à environ 60 millions d'euros. Il est à noter que des missions de réceptions définitives et de suivi-évaluation seront nécessaires, en particulier, dans les secteurs tels que I'agriculture et l'énergie, a précisé le coordonnateur national.

La fin de l'Accord de Cotonou, a poursuivi Semon Bamba, est marquée par la signature, le 15 novembre 2023, d'un nouvel accord de partenariat entre l'Organisation des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) et l'UE, dénommé « Accord de Samoa ».

Selon lui, contrairement à l'Accord de Cotonou, le nouvel accord s'adosse à un nouvel instrument financier dénommé « Instrument de Voisinage, de Coopération au Développement et de Coopération internationale (NDICI pour son sigle en anglais) » et centralise tous les anciens instruments financiers de la coopération.

Pour rappel, l'Accord de Cotonou signé le 23 juin 2000 au Bénin entre l'UE les ACP, pour une durée de vingt ans, avait pour objectif, entre autres, de développer le secteur privé, d'améliorer les services sociaux, de favoriser l'intégration régionale, de promouvoir l'égalité des chances hommes-femmes.

CICG




Côte d'Ivoire service secteur don Abidjan énergie Afrique projet agriculture Cotonou femmes 2023 Plateau Bénin Union européenne CICG partenariat



Educarriere sur Facebook