Yopougon Gesco : Plus de 1800 élèves déguerpis, la FESCI exige des réponses


La FESCI s'indigne de la destruction de l'établissement semi-privé Cha Hélène de Yopougon Gesco - DR
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 22 fév. 2024
  • Visites: 994
  • Commentaires: 0
Les opérations de déguerpissement à Yopougon Gesco ont pris une tournure dramatique, laissant plus de 1800 élèves dans le désarroi total. Une situation qui soulève l'ire de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI).

Plus de 1800 élèves plongés dans une situation de détresse totale. Les bulldozers du District autonome d'Abidjan, engagés dans les opérations de déguerpissement de Gesco à Yopougon, ont repris mardi nuit leurs activités avec une intensité renouvelée.

Des écoles réduites en gravats

Ces manœuvres destructrices ne touchent pas uniquement les résidents du quartier populaire. Elles ont également des répercussions directes sur des milliers d'élèves dont les écoles ont été réduites en gravats au beau milieu de l'année scolaire.

C'est notamment le cas de l'établissement semi-privé Cha Hélène, qui comptait un effectif total de 1880 apprenants, répartis entre 1695 au secondaire (de la sixième à la terminale) et 185 au primaire (du CP1 au CM2).

La FESCI a vivement réagi à cette urgence éducative dans un communiqué publié le 21 février 2024, dont Linfodrome a reçu copie tard dans la nuit du mercredi.

Des réponses exigées

Dans ce communiqué, Sié Kambou, le secrétaire général national de la FESCI, s'indigne de la destruction de cet établissement crucial de Gesco et s'interroge sur le sort des élèves. "Où seront dirigés ces élèves victimes de cette politique de démolition, en pleine année scolaire ?" a-t-il questionné.

Organisation est (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon Côte d'Ivoire don scolaire Abidjan élèves terminal FESCI déguerpissement





Educarriere sur Facebook