Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam élu président du PDCI avec plus de 90% des suffrages


Tidjane Thiam nouveau président du PDCI
  • Source: APA
  • Date: sam. 23 déc. 2023
  • Visites: 1842
  • Commentaires: 0
Le banquier international, Tidjane Thiam, devient le troisième président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition), succédant à Henri Konan Bédié, décédé le 1er août 2023.

Selon les résultats officiels proclamés, Tidjane Thiam a obtenu 4.001 voix, soit 96,48% des suffrages exprimés, contre 134 voix pour le maire de Cocody, Jean Marc Yacé, crédité de 3,22%, à l'issue du 8e congrès extraordinaire électif à Yamoussoukro.

Sur 6.485 congressistes inscrits pour ces joutes électorales, il y a eu 4.179 votants, soit une participation de 64,44%. Le Comité électoral a dénombré 12 bulletins blancs. Tidjane Thiam conduit désormais les rênes du Pdci, parti créé en 1946, par feu Félix Houphouët-Boigny.

Plusieurs militants et militantes sont venus de divers horizons du pays pour prendre part à ce congrès électif qui s'est déroulé à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d'Ivoire.

Formé à l'Ecole des mines de Paris, Tidjane Thiam a eu une brillante carrière dans le monde de la finance. L'ex-patron de Crédit Suisse qui embrasse ainsi une carrière politique est le candidat naturel du Pdci pour l'élection présidentielle ivoirienne d'octobre 2025.

Au sein de son parti, il devra réussir l'unité et la cohésion pour mieux diriger cet appareil politique septuagénaire. Ce congrès électif s'est tenu après une bataille judiciaire, enclenchée par deux secrétaires de section, Christophe Blesson et Mathieu Ourah Affroumou.

Après une première requête déposée le 15 décembre 2023 devant le juge des référés, qui a occasionné une suspension et un report du congrès électif prévu le 16 décembre 2023, ils ont introduit le 20 décembre 2023 une deuxième plainte, inattendue, visant à annuler le congrès de ce 22 décembre 2023.

Les deux secrétaires de section, Christophe Blesson et Mathieu Ourah Affroumou, issus de Yopougon, dans l'Ouest d'Abidjan, qui dénonçaient un processus électoral qui pouvait compromettre la tenue d'un congrès extraordinaire pacifique, ont finalement retiré leur requête.

Le Comité électoral, n'étant pas mandaté pour opérer le choix entre les candidats, a fait un rapport à seule fin d'éclairer le collège de conciliation, de recherche de consensus sur le contenu des dossiers, notamment les vulnérabilités éventuelles que ceux-ci pouvaient contenir.

A la suite de sa délibération, le Collège de conciliation et de recherche de consensus et le Comité électoral ont enregistré le &laqu (...)

Lire la suite sur APA


Yopougon Côte d'Ivoire monde Abidjan riz sein 2023 Félix Houphouët-Boigny Henri Konan Bédié Tidjane Thiam Pdci Cocody Yamoussoukro Paris Suisse élection présidentielle candidats opposition Fondation ivoirien




Educarriere sur Facebook