Côte d'Ivoire : le congrès électif du PDCI reporté au 22 décembre

  • Source: APA
  • Date: mer. 20 déc. 2023
  • Visites: 1541
  • Commentaires: 0
Retrait de trois candidats au 8ème Congrès extraordinaire électif du PDCI (opposition), suspendu le 16 décembre 2023, à la suite d'une plainte de deux congressistes auprès de la justice, dénonçant le processus électoral.

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition), a décidé ce mardi 19 décembre 2023 d'une nouvelle date du 8ème congrès extraordinaire électif, le fixant au 22 décembre 2023 à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, à l'issue de son 17e Bureau politique.

« Pour maintenir le niveau de mobilisation enregistré à l'occasion du 8e Congrès extraordinaire, le président a proposé la tenue des assises du 8e Congrès extraordinaire électif le vendredi 22 décembre 2023 à la Fondation FHB de Yamoussoukro », indique une note du parti.

La session du 17e Bureau politique a porté sur l'examen de la question de la levée des sanctions disciplinaires, l'opportunité de la reprise des activités du Conseil de discipline. Au cours des échanges, Philippe Cowppli-Bony, le président par intérim, a donné la possibilité à tous les candidats de s'exprimer.

Ceux-ci ont tous affirmé leur volonté de voir le Congrès se tenir dans un climat apaisé. A la suite de cela, « trois candidats ont confirmé le retrait de leur candidature devant le Bureau politique », mentionne le texte.

Les candidats ayant retiré leurs dossiers sont le professeur Maurice Kakou Guikahué, vice-présidente et secrétaire exécutif en chef du parti, de M. Moïse Koumoué Koffi et M. Akossi Bendjo, ex-maire du Plateau, ex-maire du Plateau, le centre des affaires d'Abidjan.

Le président du Comité électoral a fait un bref rapport des travaux du comité, soulignant « la rigueur, la transparence et l'équité qui ont présidé aux traitements des dossiers de candidatures à l'élection du président du parti ».

Il a salué la médiation entreprise par le collège de conciliation et de recherche de consensus, faisant noter qu' « au terme des travaux aucune candidature n'a été rejetée puisqu'il appartient au Congrès de statuer sur l'éligibilité des candidats ».

Ce dernier a insisté sur la confidentialité qui a entouré le traitement des dossiers en raison du caractère personnel de certaines pièces. A sa suite, le président du Comité d'organisation a regretté que tous les efforts et moyens (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire don Abidjan entreprise 2023 Félix Houphouët-Boigny Maurice Kakou Guikahué Akossi Bendjo PDCI Plateau Yamoussoukro candidatures candidats opposition Fondation




Educarriere sur Facebook