Municipales et régionales 2023 : 250 observateurs et 27 superviseurs de l'Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion sociale (OSCS) seront déployés dans des lieux de vote

  • Source: CICG
  • Date: dim. 27 août 2023
  • Visites: 1004
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 22 août 2023 – 250 observateurs et 27 superviseurs dûment accrédités par la Commission électorale indépendante (CEI) issus d'un réseau national de 11 565 moniteurs du Mécanisme d'Alerte précoce (MAP) de l'Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion sociale (OSCS), seront déployés, le samedi 2 septembre 2023, dans des lieux de vote répartis dans les 31 régions et les districts autonomes d'Abidjan et de Yamoussoukro.

L'information a été donnée par la directrice de cabinet du ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Paule Marlène Dogbo, représentant la ministre Myss Belmonde Dogo. Elle a souligné que « le reste des moniteurs fera le monitoring habituel ».

C'était ce mardi 22 août 2023 à Abidjan-Cocody au cours d'une conférence de presse de lancement de la mission d'observation électorale proactive pour les élections apaisées, en présence du directeur général de l'OSCS, Ibrahima Tiohozon Coulibaly.

« Au regard des enjeux des élections du 2 septembre 2023, notre ministère, à travers l'Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion sociale, a reconduit sa mission d'observation électorale proactive en tant qu'outil de prévention et de gestion des violences électorales », a fait savoir Paule Marlène Dogbo.

Pour des élections apaisées, la représentante de la ministre Belmonde Dogo a recommandé à la CEI de continuer à faire preuve de professionnalisme, et aux acteurs politiques ainsi qu'aux populations, de participer pleinement au processus électoral dans le calme, la discipline, la tolérance et la solidarité.

Quant au directeur général de l'OSCS, il a présenté la mission d'observation électorale proactive. « L'observation électorale collecte les données sur le processus électoral pour contribuer à juger de la crédibilité, la légitimité et la transparence dudit processus ou une activité électorale. Elle contribue à renforcer la confiance des citoyens dans le processus ainsi que leur participation et réduit les risques de conflits électoraux », a-t-il dit.

Selon Ibrahima Tiohozon Coulibaly, la spécificité de l'observation électorale proactive consiste pour l'observateur à interagir avec la CEI et d'autres acteurs du processus (corps préfectoral, forces de l'ordre, partis politiques, candidats, leaders de jeunesse, etc.) afin de corriger en temps réel les dysfonctionnements et autres situations susceptibles de perturber le processus.

Le ministère de la Solidarité organise depuis 2016, à travers l'OSCS, sa structure de veille et d'alerte, une mission d'observation électorale proactive afin de contribuer à la tenue d'élections apaisées grâce à son mécanisme d'alerte précoce et de réponse rapide.

Source : CICG




monde sociale lancement don Abidjan leaders conférence de presse jeunes 2023 Commission électorale indépendante CEI Cocody Yamoussoukro candidats CICG élections information



Educarriere sur Facebook