Mise en service d'une sphère de 4 000 tonnes de GESTOCI : le ministre Sangafowa-Coulibaly dénonce le transvasement illégal de gaz butane, promet le démantèlement de toutes les structures illégales

  • Source: CICG
  • Date: lun. 31 juil. 2023
  • Visites: 850
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 31 juillet 2023 - Le ministre des Mines, du Pétrole et de l'Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, a dénoncé le transvasement illégal de gaz butane et l'utilisation par des personnes, ainsi que des transporteurs, du gaz butane comme carburant.

C'était à l'occasion de l'inauguration et de la mise en service de la sphère A41 de 4 000 tonnes de la Société de gestion des stocks pétroliers de Côte d'Ivoire (GESTOCI), le vendredi 28 juillet 2023 à Abidjan.

« Nous avons instruit la direction Générale des Hydrocarbures, afin qu'elle mène une lutte sans merci contre les fraudeurs, les contrebandiers, tous ceux qui font du transvasement illicite. Nous avons demandé de démanteler tous les centres disséminés à travers le pays, particulièrement dans la région d'Abidjan et qui ne sont pas autorisés. L'Etat subventionne justement le butane pour le rendre accessible aux ménages à faibles revenus. Cependant, une partie du butane est dévoyée et sert désormais de transport pour des véhicules. Cela doit prendre fin », a menacé Sangafowa-Coulibaly.

Tout en saluant le leadership du Président Alassane Ouattara qui a fait du renforcement du système d'approvisionnement et de distribution de produits pétroliers de la Côte d'Ivoire, une priorité.

Sangafowa-Coulibaly a expliqué que le butane bénéficie d'une politique permettant aux ménages, même les plus modestes, d'accéder à ce produit.
Avec cette nouvelle sphère, la capacité de stockage de l'entreprise passe à 10 000 tonnes. La demande en gaz butane avoisine 930 000 à 1 million de tonnes à l'horizon 2030 contre une consommation de 560 000 tonnes en 2022.

Pour rapprocher davantage le gaz butane des populations et des pays de l'hinterland, des investissements sont prévus. Notamment, les constructions de sphères de 2 000 tonnes chacune sur les sites de Bouaké, Yamoussoukro, San-Pedro et Ferkessédougou.

Source : CICG




Côte d'Ivoire transport service consommation lutte Abidjan leaders riz entreprise distribution investissements 2023 Alassane Ouattara Bouaké Yamoussoukro Ferkessédougou San-Pedro CICG



Educarriere sur Facebook