Municipales et régionales 2023 : Avant les élections, le PPA-CI dénonce « un découpage électoral scandaleux »


Justin Koné Katinan, porte-parole du PPA-CI a critiqué le découpage électoral
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 12 mai 2023
  • Visites: 819
  • Commentaires: 0
L'ex-ministre Justin Koné Katinan, porte-parole du Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI), a dénoncé ce jeudi 11 mai 2023 le découpage électoral en vue des élections municipales et régionales prévues pour le samedi 2 septembre 2023.

Dans le cadre de la 17ᵉ tribune du PPA-CI, l'ancien ministre ivoirien du Budget a exprimé son indignation face à la configuration actuelle du découpage électoral, qu'il juge scandaleux.

"Un découpage électoral injuste"

« 1 voix dans une région du pays ne peut pas être équitable à 10 voix ailleurs. Ça, ce n'est pas de la démocratie », s'est indigné le porte-parole du pari de Laurent Gbagbo. Selon qui, au regard du dernier recensement électoral, « la question d'un nouveau découpage électoral s'impose ».

Justin Koné Katinan, a ajouté que le découpage actuel est en totale contradiction avec les résolutions du dialogue politique signées par tous les acteurs politiques ivoiriens, y compris le Premier ministre Patrick Achi. Le découpage électoral est une exigence des résolutions du dialogue politique signé par tous y compris le premier ministre », a indiqué le porte-parole du PPA-CI

Selon le porte-parole du PPA-CI, ce découpage est discriminatoire et injuste pour la population ivoirienne

Selon le porte-parole du PPA-CI, ce découpage est injuste pour la population ivoirienne et qui ne tient pas compte de l'évolution démographique et des besoins des différentes régions du pays.  À l'instar des autres partis d'opposition, notamment le PDCI-RDA du président Henri Konan Bédié,  le PPA-CI reproche au parti présidentiel un découpage électoral qui le favorise dans toutes les élections locales.

« Chaque fois qu'on va à un scrutin, ces partis reviennent sur le problème du découpage, mais gagnent des circonscriptions quand même. Mais si c'était bien fait, qu'est-ce que nous (RHDP) on allait avoir ? Ou peut-être qu'ils veulent que nous quittions le pouvoir ? En tout cas, nous, on ne veut pas quitter », a réagi, (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire local 2023 Henri Konan Bédié Laurent Gbagbo Justin Koné Katinan Patrick Achi jeu PDCI RHDP PPA-CI Budget élections ivoiriens opposition dialogue politique




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour