Accès à l'information et au document d'intérêt public : 289 562 demandes reçues par la CAIDP depuis 2018 dont 285 980 ont connu une suite favorable

  • Source: CICG
  • Date: mer. 12 avr. 2023
  • Visites: 681
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 12 avril 2023 - Concernant les rapports sur l'accès à l'information des organismes publics, ce sont 289 562 demandes reçues par 47 organismes publics depuis 2018 dont 285 980 ont connu une suite favorable, soit un taux de réponse de 98%, a affirmé le directeur des Affaires juridiques et du Contentieux de la Commission d'Accès à l'Information d'intérêt public et aux Documents publics (CAIDP), Souleymane Bamba.

Il était, le mardi 11 avril 2023 à Abidjan-Plateau, l'invité de la tribune d'échanges hebdomadaire du Centre d'Information et de Communication gouvernementale (CICG), dénommée "Tout savoir sur" (TSS), retransmise en direct sur la page Facebook du gouvernement et en présence des journalistes.

Selon Souleymane Bamba, ce sont 84 sessions de sensibilisation, de vulgarisation de la loi et de renforcement des capacités des responsables de l'information et 13 régions sur 31 qui ont été couvertes par la caravane de l'accès à l'information initiée de 2018 à ce jour, par la CAIDP.

À ce jour, a-t-il poursuivi, ce sont également 325 dossiers qui ont été traités par la CAIDP, 58 qui ont fait l'objet de saisine de la CAIDP et 41 décisions qui ont été rendues par la Commission.

Pour évaluer la mise en œuvre par les parties prenantes de la loi relative à l'accès à l'information, la CAIDP, selon Monsieur Bamba, fait du monitoring des sites internet des organismes publics pour s'assurer de la diffusion proactive et automatique des documents et informations qu'ils détiennent.

Dans la perspective d'une meilleure promotion de l'accès à l'information publique, la CAIDP organise depuis quatre années consécutives le Prix CAIDP du Réseau des journalistes pour l'accès à l'information en Côte d'Ivoire pour les journalistes engagés à la promotion de l'accès à l'information.

Mieux, en 2022, la CAIDP a instauré le Prix spécial de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) dénommé ‘'Prix N'Golo Coulibaly pour la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées'' qui a mobilisé les journalistes autour de la question de l'accès à l'information et la lutte contre la corruption.

En cas de refus d'appliquer la décision de la CAIDP, une amende de 360 000 FCFA est infligée à l'organisme public pour non mise à disposition de l'information ou du document d'intérêt public.

Créée en 2013, la CAIDP est l'organe de régulation en matière d'accès à l'information en Côte d'Ivoire. Elle est chargée de s'assurer du respect par les organismes publics, du droit des personnes d'accéder, sans discrimination, aux informations et aux documents d'intérêt public, de recevoir et d'examiner les recours formés contre les décisions des organismes publics en matière d'accès à l'information d'intérêt public, d'évaluer l'effectivité du droit des personnes d'accéder à l'information d'intérêt public dans les organismes publics, de donner des avis et de faire des recommandations sur toutes les questions relatives au droit d'accès à l'information d'intérêt public.

Source : CICG




Côte d'Ivoire don lutte Abidjan 2023 N'Golo Coulibaly HABG Plateau internet Facebook gouvernement CICG corruption information



Educarriere sur Facebook