Compendium des compétences féminines de Côte d'Ivoire : « Aidez-nous à vous mettre en lumière », Euphrasie Kouassi Yao

  • Source: Educarriere
  • Date: mer. 29 mars 2023
  • Visites: 730
  • Commentaires: 0

La Ministre Euphrasie Kouassi Yao, Coordonnatrice du Compendium des Compétences Féminines de Côte d'Ivoire (COCOFCI) a tenue mardi 28 mars une rencontre d'échange et de partage avec la junte féminine au Centre de Production du Projet SIGFU, Plateau.

La ministre Euphrasie Yao est revenue sur les grandes lignes de sa mission à travers le COCOFCI lors d'une rencontre au siège du SIGFU. Elle a rappelé la mission première du projet qui est d'assurer la visibilité des Ivoiriennes compétentes où qu'elles se trouvent, sous le thème : « Tout savoir sur le Compendium des Compétences Féminines de Côte d'Ivoire ».

Dans la même veine que le chef de l'Etat, « le COCOFCI a pour objectif de rehausser le rôle des femmes à tous les niveaux, dans tous les secteurs, sans distinction de parti politique, d'ethnie, de religion, de race. Le COCOFCI prend en compte toutes les couches socio-professionnelles, des femmes vivant en milieu rural, en milieu péri-urbain aux femmes cadres de haut niveau », qui peuvent bénéficier de « formations de proximité et d'un accompagnement pour les rendre plus visibles et en faire des leaders capables de transformer la société », selon la ministre.

À cet effet, le Compendium a mis un point d'honneur à travailler à la valorisation des compétences féminines ivoiriennes à travers une meilleure représentativité aux postes et dans les instances de décisions dans la gouvernance administrative et électorale.

Lancé officiellement le 04 octobre 2011, l'adhésion au Compendium des Compétences Féminines de Côte d'Ivoire est ouverte à toutes les femmes, sans distinction d'ethnie, de religion, de parti politique, et se fait gratuitement. Peu importe l'endroit où l'on se trouve, qu'importe le milieu social, toutes les femmes peuvent s'inscrire et devenir membres du COCOFCI. Il suffit de se rendre sur notre site web, www.competencesfeminines.gouv.ci et de procéder à l'inscription, à souligné la ministre.

Il reste beaucoup à faire.  En 12 ans d'existence, le Compendium des Compétences Féminines a enregistré 17.485 adhésions jusqu'à ce jour. Un nombre que la ministre Euphrasie Yao veut doubler voir même tripler dans les années à venir avec l'aide de toutes les couches sociales, hommes et femmes au grand bonheur des femmes et dans la vision du chef de l'Etat pour une plus grande représentativité de la junte féminine. « Aidez-nous à vous mettre en lumière », lance la ministre, il faut donc plus d'adhérentes, il faut plus d'action pour atteindre cet objectif de 5 millions d'adhésions dans les années à venir.

Pour rappel, le COCOFCI s'est hissé sur la scène nationale et internationale à travers les organisations et les agences telle le système des Nations Unies comme l'UNICEF, le PNUD, ONU FEMMES, ou encore par des institutions présentes en Afrique telle que l'Union Africaine, le COCOFCI a été déclaré, par le PNUD, à Addis-Abeba, en 2018, meilleur programme africain de valorisation des compétences féminines.

Siondenin Yacouba Soro




professionnelle Côte d'Ivoire sociale secteur don Afrique leaders projet femmes Soro Plateau UNICEF PNUD ONU FEMMES Union Africaine formation Ivoirien



Educarriere sur Facebook