Rapatriement volontaire des Ivoiriens vivant en Tunisie : une première vague de 145 personnes et de 5 bébés accueillie par le Premier Ministre Patrick Achi

  • Source: CICG
  • Date: dim. 05 mars 2023
  • Visites: 788
  • Commentaires: 0
Une première vague de 150 ressortissants ivoiriens de Tunisie, dont 45 femmes et cinq bébés, sur 500 présélectionnés pour un retour volontaire en Côte d'Ivoire, est arrivée, ce samedi 04 mars 2023 à 18h15, par un vol d'Air Côte d'Ivoire, à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan.

Ces Ivoiriens, en situation de détresse en Tunisie, à la suite d'évènements malheureux survenus dans ce pays, ont été accueillis à leur descente d'avion par le Premier Ministre Patrick Achi, qui avait à ses côtés plusieurs membres du gouvernement, le directeur général des Ivoiriens de l'extérieur et la représentante résidente de la CEDEAO, Fanta Cissé.

La ministre d'État, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, a exprimé la joie du gouvernement ivoirien de retrouver ses compatriotes. Elle a remercié le Président de la République, Alassane Ouattara, pour les instructions données et les moyens dégagés afin que les 1 300 personnes recensées à l'ambassade de Côte d'Ivoire en Tunisie puissent retrouver leur pays.

Le porte-parole du gouvernement, ministre de la Communication et de l'Économie numérique, Amadou Coulibaly, a, pour sa part, annoncé la mise en place d'une plateforme en ligne pour les Ivoiriens encore en Tunisie et qui ne peuvent pas se rendre à leur ambassade. "Ils peuvent envoyer leurs adresses. Les services de l'ambassade, en relation avec les autorités tunisiennes, se chargeront d'aller les chercher là où ils se trouvent pour les envoyer à l'ambassade, puis dans les lieux d'hébergement identifiés par l'ambassade de Côte d'Ivoire en Tunisie", a-t-il indiqué.

Les ressortissants Ivoiriens en provenance de la Tunisie vont bénéficier d'une prise en charge médicale et psychologique, pendant trois jours, sur un site de transit à l'Institut national de la Jeunesse et des Sports (INJS) à Abidjan-Marcory. Après vérification et enregistrement de leur identité, ils recevront chacun, dans un premier temps, un pécule de 160 000 FCFA pour leur permettre de rejoindre leurs familles. Par la suite, les services du ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l'Insertion professionnelle et du Service civique les recontacteront pour leur permettre de bénéficier des programmes de réinsertion socio-professionnelle mis en place par ledit ministère.

Pour rappel, l'État de Côte d'Ivoire a débloqué une enveloppe d'un milliard de FCFA pour assurer l'opération de rapatriement des Ivoiriens et faciliter leur réintégration au pays. Un montant de plus de 275 millions de FCFA a également été dégagé pour une première prise en charge en terre tunisienne des compatriotes enregistrés par l'ambassade de Côte d'Ivoire.

À la date du 03 mars, ce sont environ 1 300 compatriotes qui ont été recensés par les services de l'ambassade de Côte d'Ivoire en Tunisie.




CICG aéroport international Félix Houphouët-Boigny Air Côte d'Ivoire professionnelle service don Abidjan État femmes 2023 Alassane Ouattara Kandia Camara Patrick Achi Amadou Coulibaly CEDEAO Marcory Tunisie gouvernement ivoiriens INJS



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour