Infrastructures portuaires : La Côte d'Ivoire se positionne comme le hub majeur de la côte ouest africaine

  • Source: CICG
  • Date: mar. 20 déc. 2022
  • Visites: 561
  • Commentaires: 0
Les ports d'Abidjan et de San Pedro sont deux leviers essentiels qui accompagnent la croissance de l'économie nationale et contribuent au rayonnement du pays. Depuis 2012, d'importants investissements ont été consentis dans le secteur portuaire. L'objectif du gouvernement ivoirien est de faire de la Côte d'Ivoire un hub logistique du sous-continent.

Les ports ivoiriens se positionnent comme des plateformes de premier choix sur la façade atlantique de l'Afrique. L'Etat a entrepris une série d'investissements massifs pour assurer une efficience opérationnelle des infrastructures portuaires ivoiriennes.

Au Port autonome d'Abidjan (PAA), l'inauguration du deuxième Terminal à Conteneurs (TC2), le 02 décembre 2022 s'inscrit dans la continuité des projets majeurs déjà réalisés. Ce nouveau Terminal à Conteneurs est bâti sur une superficie de 37,5 ha pour un investissement global de 596 milliards de FCFA.

« Ce projet présente à la fois un intérêt économique majeur du point de vue de sa contribution à la croissance de l'économie nationale, mais aussi de portée sociale en tant que pourvoyeur de nombreux emplois directs et indirects. », a dit le Vice-Président de la République, Tiémoko Meyliet Koné.

Selon le Directeur général du PAA, Hien Yacouba Sié, le deuxième terminal à conteneurs peut traiter annuellement 2,5 millions de conteneurs et employer en permanence environ 450 personnes. Il a rappelé que depuis 2012, ce sont 1 100 milliards de FCFA que le gouvernement a investis dans les activités portuaires.

Le Port autonome d'Abidjan, inauguré en février 1951, a assuré 76% des échanges commerciaux entre la Côte d'Ivoire et l'extérieur en 2021. Avec 30 millions de tonnes de marchandises par an, le PAA concentre 50% des unités industrielles les plus importantes de la Côte d'Ivoire et génère environ 55 000 emplois directs et indirects. Il est considéré comme le poumon de l'économie ivoirienne.

Situé à 350 Km de la capitale économique, dans le Sud-Ouest, le port autonome de San Pedro connaît le même dynamisme. En effet, en 2012, la direction générale du port s'est dotée d'un schéma directeur de développement à l'horizon 2035. Il tourne autour de sept projets structurants qui se déroulent en deux phases. La réalisation de ces grands chantiers a pour objectif d'accroître l'offre et la qualité des services portuaires et renforcer la compétitivité de ce port.

Le 14 septembre 2022, le Premier Ministre Patrick Achi, a inauguré le Terminal industriel polyvalent de San Pedro (TIPSP), d'une capacité de 11 millions de tonnes/an.
Ce terminal industriel est doté de deux quais, dont l'un a une longueur de 220 mètres et est fondé à 14 mètres de profondeur dans l'eau et l'autre, long de 270 mètres est fondé à 15 mètres de profondeur.
La réalisation de cet ouvrage a coûté 130 milliards de FCFA. Il va renforcer le positionnement de ce deuxième port et en faire un véritable pôle de développement géostratégique de la Côte d'Ivoire et un moteur de l'intégration régionale. Avec cette nouvelle infrastructure, le port facilitera l'accès des régions sans littoral à des services de transport fiables, à des coûts et dans des délais de transit performants.

Les travaux d'extension prévus permettront d'améliorer de façon significative les performances du Port de San Pedro, premier port d'exportation de cacao dans le monde avec plus d'un million de tonnes par an. Ainsi le trafic passera de 6 à 100 millions de tonnes avec la création de 50 000 nouveaux emplois et la hausse de la contribution aux recettes douanières qui passera de 300 à 1500 milliards de FCFA.

Toutes ces réalisations confirment l'ambition de la Côte d'Ivoire qui se positionne comme le hub majeur de la côte ouest africaine, avec de vastes plateformes portuaires modernes fonctionnelles et compétitives qui soutiennent l'économie nationale.




Côte d'Ivoire Patrick Achi Tiémoko Meyliet Koné Abidjan San Pedro Afrique gouvernement emplois cacao ivoiriens développement



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour