Cherté de la vie : le ministre Souleymane Diarrassouba encourage les populations à privilégier la consommation des produits locaux saisonniers

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 14 juil. 2022
  • Visites: 629
  • Commentaires: 0
Le ministre ivoirien du Commerce et de l'Industrie, Souleymane Diarrassouba, a encouragé les populations ivoiriennes à privilégier la consommation des produits vivriers locaux (riz local, banane plantain, manioc, igname, etc.) et à adapter leurs habitudes de consommation selon la saisonnalité de ces produits.

Il a lancé cet appel, le jeudi 14 juillet 2022, au regard de la situation préoccupante de l'inflation qui touche tous les secteurs d'activité dans tous les pays du monde et entraîne une flambée des prix des produits, notamment importés.

Le ministre était face aux internautes, dans le cadre de Gouv'Talk, un rendez-vous d'échanges mensuel initié par le Centre d'Information et de Communication gouvernementale (CICG) avec les membres du gouvernement, et retransmis en direct sur la page Facebook du gouvernement.

Le ministre Souleymane Diarrassouba a indiqué que plusieurs mesures structurelles sont mises en œuvre afin d'assurer la souveraineté alimentaire de la Côte d'Ivoire, à travers la mécanisation de l'agriculture, le développement de l'innovation et l'intensification de la production dans les secteurs agricoles (riz, maïs, sorgho et soja), halieutiques et animaliers.

Il a aussi fait savoir que le gouvernement œuvre au financement de sa production locale pour avoir la production tout le temps.

Le gouvernement travaille à créer une bourse du vivrier qui sera une plateforme numérique qui permettra, entre autres, de savoir le lieu où se trouve un produit, ainsi que son prix. Le programme est porté par l'Office d'aide à la Commercialisation des Produits vivriers (OCPV). Et aussi à créer des infrastructures de stockage, de commercialisation et de conservation des produits vivriers locaux. Ceci, pour garantir une disponibilité en tout temps des produits locaux.

Le ministre a annoncé la construction de 40 petits marchés dans les principales zones de production du pays, ainsi que de marchés de gros à Abidjan, Daloa et Abengourou.

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère , Souleymane Diarrassouba est revenu sur les mesures prises par le gouvernement pour protéger le pouvoir d'achat des populations.

Il s'agit de la subvention partielle des prix des produits pétroliers, notamment le gasoil, pour un montant de 406 milliards de FCFA, de janvier à fin juin 2022, de la reconduction du plafonnement des prix de l'huile de palme raffinée, du sucre, du lait, du riz, de la tomate concentrée, de la viande de bœuf et des pâtes alimentaires et du plafonnement du prix du ciment, de l'exonération des droits de douane sur l'importation de blé et de la subvention en faveur des producteurs de farine boulangère à hauteur de 12,9 milliards de FCFA à fin juin 2022.

L'on note aussi l'allocation d'appuis financiers, de matériels agricoles et d'intrants aux acteurs du vivrier, afin de faciliter l'approvisionnement des marchés, et le renforcement de la surveillance du respect de l'affichage des prix des produits réglementés.




Commerce Côte d'Ivoire Souleymane Diarrassouba Abidjan Daloa Abengourou Facebook gouvernement CICG développement formation ivoirien gasoil



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour