Trêve sociale : les syndicats ivoiriens invitent le gouvernement à ''revisiter'' les barèmes salariaux

  • Source: APA
  • Date: mar. 21 juin 2022
  • Visites: 446
  • Commentaires: 0

Le porte-parole des faîtières syndicales de la Fonction publique ivoirienne, Mamadou Soro, a appelé lundi le gouvernement à "revisiter" les barèmes salariaux, lors d'un atelier d'évaluation de la trêve sociale 2017-2022.

"Il nous faudra, au regard de l'inflation galopante sans cesse, revisiter nos barèmes salariaux, notamment l'indice référentiel de base", a déclaré M. Mamadou Soro, à l'ouverture d'un atelier bilan de la trêve sociale 2017-2022, à Grand-Bassam, à 40 Km au Sud-Est d'Abidjan

Durant trois jours, le gouvernement et les organisations syndicales de la Fonction publique et agents de l'Etat, passeront en revue les différentes revendications des travailleurs du secteur public.

M. Mamadou Soro a, en outre, souhaité que le gouvernement considère également "les grandes problématiques transversales" relatives aux conditions de vie et de travail des fonctionnaires et s'appesantisse sur des problématiques sectorielles.  

"Dans ce dialogue qui va s'ouvrir, nous osons espérer que nous puissions tracer les sillons et une application et observation rigoureuse de ces droits pour permettre d'avoir un environnement suffisamment propice à l'exercice du droit syndical", a-t-il ajouté.

Le ministre ivoirien de la Fonction publique, Anne Désirée Ouloto, a invité les syndicalistes à "travailler à la relecture de la trêve sociale de 2017-2022 à l'effet de valider un bilan et dans la même dynamique (....) l'ensemble des revendications nouvelles".

Les différents syndicats devront "proposer une matrice de points de discussions assortie d'un chronogramme de rencontres qui sera soumis au Premier ministre, à l'occasion de la remise des conclusions de cet atelier, en vue du démarrage officiel et effectif des négociations", a-t-elle dit.

Elle a indiqué que "les négociations seront lancées par le Premier ministre et conduites par lui", tout en appelant les représentants syndicaux à avoir à l'esprit "la nécessité de concilier absolument, avec intelligence, pragmatisme et sérénité les intérêts de toutes les parties". 

Ces négociations qui ont lieu, dans la cité balnéaire de Grand-Bassam, entre le gouvernement et les organisations syndicales des fonctionnaires et agents de l'Etat, devront aboutir à une nouvelle trêve sociale.

 

C'est le 17 août 2017, qu'à l'issue de discussions entre le gouvernement et les syndicats, deux protocoles d'accords ont été signés, notamment le protocole d'accord portant revendication et celui sur la trêve sociale

La nouvelle trêve sociale vise à maintenir un climat social apaisé. La volonté de l'Etat de vouloir prolonger cet accord, montre son engagement à prendre en compte les revendications syndicales dans un élan de dialogue. 

A cet atelier, étaient également présents plusieurs ministres, le ministre du Budget et du portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, le ministre de l'Emploi et de la protection sociale, Adama Kamara, et le ministre de l'Éducation nationale et de l'alphabétisation, Mariatou Koné

 

AP/ls/APA




grande Grand-Bassam Moussa Sanogo Anne Désirée Ouloto Mariatou Koné Soro Abidjan gouvernement Fonction publique Budget fonctionnaires ivoirien trêve sociale



Educarriere sur Facebook