Côte d'Ivoire : Sangafowa Coulibaly prend officiellement fonction

  • Source: APA
  • Date: lun. 30 mai 2022
  • Visites: 764
  • Commentaires: 0

Le nouveau ministre ivoirien des Mines, du pétrole et de l'énergie, Mamadou Sangafowa a officiellement pris fonction, lundi à Abidjan où il s'est engagé à faire face aux défis de ce département ministériel ‘'stratégique''.

Présent aux Etats-Unis au moment de sa nomination le 20 avril dernier à la tête de ce ministère, M. Coulibaly n'avait en encore pris fonction.

« La formation de ce gouvernement est intervenue à un mois de la fin d'un +Exécutive Education+ dans lequel j'avais été sélectionné quelques années plus tôt à Harvard. Programme que le Président de la République a bien voulu m'autoriser à terminer avant de prendre fonction », a expliqué le ministre Sangafowa Coulibaly lors de sa prise de fonction officielle en présence de son collègue de l'Hydraulique, de l'assainissement et de la salubrité, Bouaké Fofana qui assurait son intérim.

« Le secteur dont nous héritons présente des défis et des enjeux que personne n'ignore et que je voudrais rappeler », a-t-il poursuivi.

Au niveau de l'énergie, a souligné le ministre Coulibaly, « les ménages et les entreprises subissent des ruptures de fourniture d'électricité qui deviennent intempestives. Il nous faut en priorité faire face à cette situation ».

Au niveau des hydrocarbures et produits dérivés, la crise en Ukraine commence à se faire de plus en plus sentir sur les économies du monde entier, constate le ministre des Mines, du pétrole et de l'énergie. « Il nous faudra, en relation avec les ministères concernés contribuer à atténuer les effets néfastes de cette crise sur le consommateur », a lancé M. Coulibaly.

S'agissant des mines, « le phénomène de l'orpaillage illégal et les trafics de tous genres dans ce secteur reste une priorité à laquelle nous devons faire face avec plus de détermination », a ajouté le ministre.

Par ailleurs, il a fait observer que bien que ce pays ait été battit par l'agriculture, il regorge d'un potentiel non négligeable de ressources extractives comme en témoigne les récentes découvertes d'or de gaz et de pétrole. 

Pour lui, « il appartient à notre génération de tirer leçon des expériences des pays qui ont eu cette opportunité avant nous pour éviter leurs erreurs et bâtir à partir de leurs succès, conformément à la vision du Chef de l'Etat ».

M. Coulibaly dit être persuadé, que bien exploité, « nos ressources naturelles contribueront au développement équitable de notre pays au profit des générations actuelles et celles à venir ». C'est dans ce cadre qu'il « nous faudra passer en revue les plans stratégiques des mines, de l'énergie et du pétrole. Surtout négocier la transition énergétique de notre pays vers des énergies propres et pérennes ».

« Je me réjouis que notre administration regorge de femmes et d'hommes bien formés, compétents et expérimentés pour relever les défis de ce secteur pour autant que nous soyons exigeants envers nous-mêmes et que nous placions les intérêts du pays en avant », a conclu Mamadou Sangafowa Coulibaly.




Mamadou Sangafowa Coulibaly Abidjan Bouaké Etats-Unis gouvernement orpaillage électricité développement formation ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour