Scrutin communal Bouaflé : le PDCI appelle à la proclamation de sa victoire

  • Source: APA
  • Date: vend. 18 fév. 2022
  • Visites: 1065
  • Commentaires: 0

Le parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, opposition) appelle à la proclamation des résultats du scrutin communal de Bouaflé (centre), lui donnant "vainqueur", réfutant un report du vote par le préfet à la suite à de heurts. 

"Le Pdci demande aux autorités administratives de proclamer par devoir de vérité les résultats du scrutin dont M. Azi Serge Koffi, candidat du Pdci est vainqueur", a déclaré jeudi lors d'un point de presse M. Tré Sikeli, le secrétaire général adjoint du Comité de gestion et de suivi des élections.

La salle des fêtes de la mairie de Bouaflé, a accueilli jeudi l'élection d'un nouveau maire de la commune, suite au décès tragique du titulaire, Lucien Lehie Bi, sous la présidence du préfet de cette ville.

Selon M. Tré Sikeli, le dépouillement du scrutin était en cours d'achèvement et il ne restait plus que sept bulletins sur les 31 bulletins dépouillés (le Conseil de Bouaflé comptant 38 membres), lorsque les heurts sont survenus.  

M. Serge Azi du Pdci a obtenu 21 voix contre 10 voix pour le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, pouvoir), a déclaré M. Tré Sikeli, qui a lu le communiqué du Comité en charge des élections au Pdci

"Au regard de ces résultats qui donnaient le Pdci vainqueur, deux conseillers municipaux Rhdp ont tenté de saccager le résultat du scrutin. Ils ont été maîtrisés par les forces de l'ordre commis à la surveillance du bureau de vote (et) ont été mis aux arrêts", a-t-il rapporté.

Le président du bureau de vote, "le préfet de Bouaflé a mis fin aux opérations de dépouillement et décidé de reporter le scrutin à une date ultérieure" a indiqué M. Sikeli, ajoutant que "le Pdci dénonce une telle décision qui ne s'explique pas". 

Pour le Pdci, il ne restait plus que sept bulletins de vote à dépouiller et que ces derniers ne pouvaient en aucune manière changer le résultat final. Le parti "condamne cette attitude contraire au principe de l'impartialité de l'administration".

Le Pdci appelle les autorités administratives et politiques du pays à "veiller au respect de leur devoir de neutralité et des principes démocratiques qui exigent transparence et justice", car elles doivent garantir la sincérité du scrutin lors des élections

AP /ls/APA




Pdci Rhdp Houphouëtiste Rassemblement Côte d'Ivoire candidat élections opposition



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour