Aka Aouélé inaugure la première phase de la réhabilitation de l'Hôpital Général de Grand-Bassam

  • Source: Educarriere
  • Date: lun. 26 oct. 2020
  • Visites: 354
  • Commentaires: 0

Le ministre ivoirien de la santé et de l'hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, a procédé le Vendredi 23 Octobre 2020 à Grand-Bassam à l'inauguration de la première phase de la réhabilitation de l'hôpital général de Grand-Bassam.

Cette première phase de réhabilitation comprend neuf bâtiments dont la pédiatrie, la pharmacie, le bureau des entrées, l'ophtalmologie, l'hospitalisation-chirurgie, le bloc opératoire, la dermatologie, le service technique et la buanderie.

Selon le ministre de la santé, cette réhabilitation va donner un nouveau souffle à l'Hôpital général de Grand-Bassam et permettra aux populations de la ville de bénéficier de soins de qualités.

« Avec le taux de fréquentation de l'hôpital général de Grand-Bassam très élevé, estimé à 60% pour une population de près de 195 000 habitants, cette première phase de réhabilitation s'imposait. Désormais, chose faite en partie, elle va donner un nouveau souffle avec un plateau technique totalement rénové », a indiqué Dr Eugène Aka Aouélé, qui avait à ses côtés M. Adama Bictogo, Directeur général de Marylis BTP, filiale de Snedai Groupe, l'entreprise en charge de la réhabilitation de cet hôpital et le Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement Technique et de la FormationProfessionnelle, chargé de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, M. Brice Kouassi.

Pour ce qui est de la seconde phase, elle comprendra 6 bâtiments et devrait être livré très bientôt selon le ministre Aka Aouélé.

Notons que cette réhabilitation de l'Hôpital général de Grand-Bassam, s'inscrit dans le programme de remise à niveau des plateaux sanitaires sur l'ensemble du territoire ivoirien initié par le gouvernement au travers de sa politique sociale. Les structures sanitaires concernées sont au nombre de huit (8) et sont Abobo-Nord, Abobo-Sud, Adjamé, Yopougon-Attié, Yamoussoukro, Daloa, Korhogo et Grand-Bassam. Ce programme s'inscrit également dans le prolongement de la Couverture maladie universelle (CMU) visant à permettre aux populations ivoiriennes de bénéficier d'un accès aux soins médicaux, grâce à des infrastructures conformes aux normes internationales.

Anthony NIAMKE




Yopougon Aka Aouélé Adama Bictogo Brice Kouassi Abobo Adjamé Korhogo Daloa Yamoussoukro Grand-Bassam gouvernement Couverture maladie universelle CMU



Educarriere sur Facebook