Après sa déclaration au Stade Houphouët-Boigny : Amon Tanoh chassé de son village et du royaume du Sanwi


Marcel Amon Tanoh, désormais ex-fils d’Eboué et du royaume Sanwi.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 16 oct. 2020
  • Visites: 3449
  • Commentaires: 10
Après sa déclaration au Stade Houphouët Boigny, samedi 10 octobre, lors du meeting de l'opposition, Marcel Amon Tanoh a été chassé de son village Eboué et déclaré Non grata dans le royaume du Sanwi par les chefs canton du département d'Aboisso comme indique une décision dont Linfodrome a eu connaissance, ce vendredi 16 octobre 2020.

Marcel Amon Tanoh a été frappé d'une décision historique de la communauté villageoise d'Eboué, et du collectif des chefs canton du département d'Aboisso, Royaume du Sanwi, région du Sud Comoé. « Statuant en premier et dernier ressort, constatant la déchéance morale, la déchéance coutumière », l'ancien ministre des Affaires étrangères de Alasane Ouattara fait l'objet de « l'exclusion territoriale pleine et entière de la communauté et du Royaume du Sanwi». Il a été déclaré « ex-fils du village et du royaume du Sanwi ».

« Nous, communauté villageoise d'Eboue, du Royaume du Sanwi, le collectif des chefs canton du département d'Aboisso, Région du Sud Comoé, avec à sa tête, moi-même Nanan Eboué, chef du village, les chefs de canton, les notables et toute la population d'Éboué et du département, tenons à porter à la communauté nationale, à la chambre des chefs et (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


village don Ouattara Marcel Amon Tanoh Eboué Aboisso opposition




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour