Côte d'Ivoire : les web tv accolées aux partis invitées à se déclarer auprès du régulateur

  • Source: APA
  • Date: mar. 13 oct. 2020
  • Visites: 470
  • Commentaires: 1
Le président de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), régulateur du secteur audiovisuel ivoirien, Me René Bourgoin, a invité mardi les web tv adossées à des partis politiques à se déclarer, lors d'un atelier de formulation de l'institution.

« Les web tv accolées à des partis politiques, nous leur demandons de se faire connaître », a dit Me René Bourgoin, lors d'un atelier de formation de la HACA sur la régulation des services de distribution et de diffusion des programmes audiovisuels en ligne. 

Selon Me René Bourgoin, cela devrait permettre en cas de « préoccupation liée à un contenu inapproprié, appeler (les opérateurs) pour dire que ce contenu ne respecte pas les règles de l'éthique et de la déontologie de la profession » en vue de se conformer au dispositif légal. 

Des web tv sont quelques fois adossées à des partis politiques et le contenu est parfois « inapproprié, (or) il faut aller à un minimum de régulation », c'est pourquoi « nous avons jugé utile de les recenser et d'avoir l'identité des promoteurs et des personnes qui y travaillent pour savoir si ce sont des journalistes professionnels », a-t-il ajouté. 

Pour le président de la HACA, il convient de « leur dire qu'il est nécessaire de respecter l'éthique et la déontologie de leur profession » aux fins d'éviter des dérapages, surtout dans le contexte électoral qui connaît la Côte d'Ivoire. Et ce, pour conseiller un « retrait » ou une « modification » de l'élément incriminé. 

Me Bourgoin a tenu à préciser que lorsqu'il s'agit de service de média audiovisuel en ligne, c'est la HACA qui assure la régulation, mais quand il est question de productions d'informations numériques, c'est l'Autorité nationale de la presse (ANP) qui régule.

L'ANP assure notamment la régulation de la presse écrite et les médias de productions d'informations numériques. Dans certains cas, une entité peut être régulée à la fois par l'ANP et la HACA, au regard de ses contenus.

Intervenant à cet atelier, M. Samba Koné, le président de l'ANP, a pour sa part relevé qu' « un site d'information, c'est d'abord pour nous un journal, avec une publicité, une mise à jour sur l'actualité et qui produit de l'information de l'actualité ». 

Toutefois, « en ce qui concerne les vidéos et les photos qui viennent sur ces sites, ce sont des éléments d'accompagnement de la production numérique », a-t-il affirmé, soutenant que tout ce qui est site de production qui travaille sur l'actualité relève de la compétence de l'ANP, cependant les supports audio et vidéo qui accompagnent ces sites sont des supports pour illustrer ces écrits sur ces sites. 

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour