Guichet unique automobile ivoirien : le Sylacil, un syndicat, entre en ''grève illimitée'' mardi

  • Source: APA
  • Date: mar. 06 oct. 2020
  • Visites: 412
  • Commentaires: 0
Le Syndicat libre des agents de Côte d'Ivoire logistique (Sylacil) entre en "grève illimitée" mardi relativement à des revendications concernant la vie sociale et professionnelle des employés de Côte d'Ivoire logistique, a indiqué lundi à APA son secrétaire général, Javel Kouakou.

Selon le préavis, "c'est une grève illimitée parce qu'on en a déjà fait deux (grèves) pour le même sujet; ils nous ont fait des promesses mais malheureusement ils ne les ont pas tenues", a dit à APA Javel Kouadio, secrétaire général du Sylacil. 

Cette grève illimitée commence le 6 octobre 2020 "jusqu'à ce qu'on obtienne gain de cause", a ajouté M. Javel Kouadio, rapportant que le Sylacil donne une "ouverture" à la direction générale pour le dialogue.  

L'arrêt de travail pour une durée indéterminée du personnel de Côte d'Ivoire Logistique, soulignera-t-il, est motivé par deux revendications majeures des travailleurs. La première concerne le non-paiement des salaires des mois d'août et de septembre 2020. 

La seconde revendication, elle, a trait au "non-respect des accords" de la réunion de conciliation du 26 juin 2020 concernant le "paiement d'arriérés de gratification des années 2016, 2017, 2018, 2019 et le remboursement des ponctions de 20% opérées, selon le Sylacil,  "illégalement" sur les salaires des agents depuis 21 mois. 

 
 

 

Joint, le directeur général adjoint de Côte d'Ivoire logistique, René Kabran Yobouet, a fait savoir à l'issue d'une réunion lundi avec le syndicat gréviste qu' ils ont achoppé sur un point, notamment le dégraissage du personnel. 

Début 2019, compte tenu de la "chute de notre chiffre d'affaires, on devrait mettre en chômage tehnique un ensemble de personnes", a relevé M. Yobouet, rappelant que le personnel qui était autour de 500, est aujourd'hui réduit à la moitié suite à deux dégraissages.   

Sur le troisième dégraissage, les agents ont fait une proposition qui n'a pas été écrite dans un accord, notamment une réduction de salaire pour éviter un licenciement massif, "ce qui est devenu un problème", a expliqué le directeur général adjoint de Côte d'Ivoire logistique. 

Côte d'I (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire chômage




Educarriere sur Facebook