Après les marches de protestation à Ferké, Daoukro, Daloa et Oumé : Bédié parle et condamne ces agressions « qui ont occasionné deux morts, de graves blessés »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 13 août 2020
  • Visites: 1975
  • Commentaires: 0
Dans un message adressé aux populations et au gouvernement ivoirien, Henri Konan Bédié s'est indigné face à « une vague de répressions aveugles et des agressions brutales qui s'abattent sur des jeunes démocrates ivoiriens, épris de paix et de responsabilité citoyenne, qui manifestent pacifiquement contre la candidature du Président Alassane Ouattara pour un troisième mandat à l'élection présidentielle du 31 Octobre 2020 ». Il a par ailleurs condamné ces agressions « qui ont occasionné deux morts, de graves blessés et des destructions des biens publics et privés ».

Mon message relatif à la répression des marches pacifiques organisées par la société civile.

Ivoiriennes, Ivoiriens,
Mes chers Compatriotes,

C'est avec une grande indignation et tristesse que je note que, depuis la matinée de ce mercredi 12 août 2020, une vague de répression aveugle et des agressions brutales s'abattent sur des jeunes démocrates ivoiriens, épris de paix et de responsabilité citoyenne, qui manifestent pacifiquement contre la candidature du Président Alassane Ouattara pour un troisième mandat à l'élection présidentielle du 31 Octobre 2020.

En effet, ce troisième mandat est interdit par l'article 55 de la Constitution qui indique que le Président de la République est élu pour un mandat de 5 ans et n'est rééligible qu'une seule fois.

Ces manifestations pacifiques, autorisées par l'article 20 de la Constitution, devraient bénéficier de la protection des forces de l'ordre et de sécurité.

Je déplore que ces braves militants pacifistes de Ferkessédougou, de Daoukro, Daloa, Oumé et d'autres villes de la Côte d'Ivoire, agissant pour la noble cause de préservation de l'inviolabilité de notre loi fondamentale, aient été victimes des agressions organisées par des hordes instrumentalisées, (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Côte d'Ivoire Daloa Ferkessédougou Oumé Daoukro élection présidentielle gouvernement candidature Constitution ivoiriens




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour