Présidentielle ivoirienne : Ouattara est le mieux placé au RHDP pour battre Bédié au premier tour (Bictogo)

  • Source: APA
  • Date: lun. 20 juil. 2020
  • Visites: 890
  • Commentaires: 0
Le président ivoirien Alassane Ouattara est le candidat « le mieux placé » au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel) «en l'état actuel des choses » pour battre Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire ( PDCI) à l'élection présidentielle d'octobre prochain, a affirmé lundi Adama Bictogo, le directeur exécutif du RHDP dans un entretien diffusé sur Radio France Internationale (RFI).

« En l'état actuel,  oui, il ( Ouattara) est le bon candidat, le mieux placé pour battre le candidat Bédié au premier tour. Aujourd'hui, il est non seulement le ciment de notre unité et au sein du RHDP, mais  il est notre refuge. Il est en même temps le catalyseur de toutes nos ambitions», a soutenu M. Bictogo.

Pour lui,  M. Ouattara est aujourd'hui la « solution» du RHDP pour la présidentielle prochaine après le décès de l'ex-premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui avait été désigné pour porter les couleurs du parti au pouvoir à cette élection.

« Dans l'esprit de nos militants,  dès que le drame est survenu, tout de suite la majorité des militants s'est retournée vers le président Alassane Ouattara. Il est la solution aujourd'hui», a-t-il insisté, indiquant cependant que si ce dernier refuse de se porter candidat « nous aviserons».

Selon M. Bictogo, en briguant un troisième mandat, le chef de l'État ivoirien qui avait déjà annoncé  officiellement son intention de « transférer le pouvoir à une nouvelle génération»,   ne remet pas en cause son honneur et sa parole. Mieux, de son avis, M. Ouattara  est constitutionnellement apte pour briguer un autre mandat. 

« Depuis l'adoption de la nouvelle constitution, c'est une autre République. Ça ne va pas ternir son image. Il faut qu'on sorte de certaines considérations. Et pour nous,  sa candidature est une candidature qui obéit à un certain principe de devoir ne remet pas en cause son honneur et sa parole. Aujourd'hui son pays l'appelle une fois de plus », a poursuivi M. Bictogo.

« Il ne renie pas sa parole, il est face à une situation exceptionnelle née d'un contexte nouveau », a souligné M. Bictogo.

Réagissant aux choix éventuels du ministre de la défense Hamed Bakayoko ou du secrétaire général de la présidence Patrick Achi pour être les candidats du parti au pouvoir à ce scrutin présidentiel, M. Bictogo qui a du respect pour ces derniers, a souligné que « pour cet enjeu du 31 octobre prochain, ils n'a (...)

Lire la suite sur APA


Radio France Internationale RFI Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Hamed Bakayoko Amadou Gon Coulibaly Adama Bictogo Patrick Achi PDCI RHDP Houphouëtiste Rassemblement Côte d'Ivoire élection présidentielle candidature candidats constitution




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour