Crise à l'UDPCI : Mabri mate sa « rébellion », plusieurs vice-présidents virés


Albert Mabri Toikesse a pris la serpillière pour se débarrasser de ses adversaires au sein de l’Udci
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 11 avr. 2020
  • Visites: 3300
  • Commentaires: 1
Pour venir à bout d'une rébellion qui est en train de prendre forme au sein de son parti, l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire ( Udpci), Albert Mabri Toikeusse, a choisi de se débarrasser de ses animateurs.

Par «  Décision n° 2020-0012 Udpci/Pdt, modifiant la décision n°0012-Udpci/Pdt/Sg du 10 avril 2020, il a procédé à une «  purge » au sein de son parti, coupant ainsi la tête au meneurs de cette fronde. Albert Flindé, vice-président, conseiller technique du Premier ministre et porte flambeau de la revole a été ainsi radié des instances du parti. Il en va de même pour Bernard Ourega, 3e vice-président de l'UDPCI et plusieurs autres cadres, également virés. Dans la nouvelle équipe dirigeante de l'Udcp, Mabri a renouvelé sa confiance à ses compagnons de la première heurte dont Wohi Messé Alphonse, Tchagba Laurent, Jean-Blé Guirao, Dan Ouelo Michel, Mmes Mahi Clarisse et Dié Céline Bonao et fait monter en grade de jeunes gens qui font sa légende au sein de l'Updci.

Depuis quelque temps, l'Udpci est secoué par une une crise, qui prend ses fondements dans mle choix du premier Gon Coulibaly, pour briguer la magistrature,pour le compte du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix ( Rhdp). Albert Flindé, Ourega Bernard et autres ont pris fait et cause pour le chef du gouvernement, demandant à Mabri de berne ses ambitions présidentielles et de renoncer à se porter candidat. Dans une déclaration faite ce jeudi 19 Mars 202 (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Gon Coulibaly Blé Guirao Mabri Toikeusse Rhdp Rassemblement Côte d'Ivoire présidentielle gouvernement candidat




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour