Le système de transport intelligent opérationnel en Côte d'Ivoire d'ici fin 2019 (Ministre)

  • Source: AIP
  • Date: mer. 03 avr. 2019
  • Visites: 1338
  • Commentaires: 0

Le ministre des Transports, Amadou Koné a annoncé mardi à Abidjan au cours d'une visite au Centre de gestion intégrée de la mobilité (CGIM) l'opérationnalisation du Système de transport intelligent (STI) d'ici fin 2019.

Le ministre a précisé qu'il reste encore un certain nombre de textes législatifs et réglementaires à finaliser tout en promettant que les choses monteront en puissance dans les jours à venir.

«Nous continuons de travailler afin que l'incivisme cesse et que les populations voyagent en toute tranquillité. Il ya des nouvelles motos, des véhicules qui sont là. Ces engins permettront de verbaliser les conducteurs imprudents comme cela se fait dans les pays développer», a rassuré le ministre Amadou Koné.

Le mercredi 6 février, le Gouvernement a adopté en conseil des ministres une communication relative au projet de mise en place d'un système intelligent de gestion de la circulation routière (Projet STI).

Ce projet est une solution technologique qui vise à améliorer la sécurité routière et à équiper l'administration d'outils performants en matière de maitrise de la mobilité des personnes et des biens sur l'ensemble du territoire national.

Ces avancées technologiques offrent aux autorités à travers le monde l'opportunité de transformer leur façon de gérer et d'exploiter leurs réseaux de transport.

En Côte d'Ivoire, après une phase pilote concluante, le gouvernement a décidé de la mise en place du projet STI en vue d'aboutir d'une part au déploiement d'un système de contrôle du trafic routier, le développement d'un système d'information des usagers en temps réel sur le trafic urbain et la mise en place d'un système de gestion de stationnement.

Et d'autre part, le déploiement d'un réseau de radars fixes et embarqués, destinés à la détection électronique des infractions au code de la route, par la mise en œuvre de la vidéo-verbalisation associée à un système de gestion automatisée des amendes et la mise en place d'un système d'information sur les accidents de la route.

Toutes ces applications auront recours à la base des données unique des propriétaires de véhicules à partir des Centres de gestion intégrée (CGI) du ministère des transports pour la fourniture automatisée d'informations.

(AIP)

bsp/tm




Amadou Koné Côte d'Ivoire Abidjan Gouvernement accident conseil des ministres mobilité développement



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour