Franc-maçonnerie : la grande loge de Côte d'Ivoire perd son fondateur

  • Source: jeuneafrique.com
  • Date: mer. 01 fév. 2017
  • Visites: 7475
  • Commentaires: 3

Clotaire Magloire Coffie, le fondateur de la grande loge de Côte d'Ivoire (GLCI) est décédé accidentellement ce dimanche 29 janvier, dans un accident de voiture. Un coup dur pour les maçons, qui le vénéraient, et pour Hamed Bakayoko, son successeur et actuel ministre de l'Intérieur.

« Le Papa est mort, nous sommes dévastés. Son 4×4 a crevé, avant de faire plusieurs tonneaux. Le Papa et un autre frère, Michel Ghorayeb, sont morts » a confié à Jeune Afrique entre deux sanglots, un dirigeant de la GLCI qui a requis l'anonymat.

Clotaire Magloire Coffie s'était rendu à Yamoussoukro pour la pose de la première pierre du Temple Paumelie Coffie, du nom de son frère, un des pontes de la GLCI décédé au dernier trimestre 2016. Ce temple doit abriter les ateliers et travaux de la Province du centre, dont le grand maître est Alain-Richard Donwahi, le ministre de la Défense.

 

À LIRE AUSSI :
Franc-maçonnerie : l'Afrique bien logée

 

Septuagénaire, Clotaire Magloire Coffie était très influent et discret. Il a marqué la vie politique de la Côte d'Ivoire, voire du continent pendant plusieurs décennies. En Côte d'Ivoire, on doit en effet à la GLCI l'abolition de la peine de mort en 1990.

Clotaire Magloire Coffie s'était impliqué dans la résolution de plusieurs crises. Il était à l'initiative de la création de la conférence des grands maîtres et secrétaires d'Afrique. Les chefs d'État africains comme Sassou Nguesso ou Idriss Deby Itno lui vouaient un grand respect, et n'hésitaient pas à lui affréter des avions.

< (...)

Lire la suite sur jeuneafrique.com


Hamed Bakayoko Côte d'Ivoire Yamoussoukro Afrique accident




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour