Procès Gbagbo/Blé Goudé : ''Je n'ai rien à cacher'', affirme le 1er témoin à visage découvert à la barre

  • Source: Alerte Info
  • Date: lun. 07 mars 2016
  • Visites: 7309
  • Commentaires: 0

Témoin au procès conjoint de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et l'un de ses proches Charles Blé Goudé, L'opposant Jichi Sam, plus connu en Côte d'Ivoire sous le pseudonyme de Sam l'Africain a affirmé à visage découvert, qu'il n'a "rien à cacher", souhaitant "la transparence", à la Cour pénale internationale (CPI) lundi.

"Je n'ai rien à cacher, je souhaiterais que ce soit dans la transparence", a affirmé, l'Ivoiro-libanais Sam L'Africain, vêtu d'un boubou traditionnel, à la barre, à la reprise du procès de MM. Gbagbo et Blé Goudé, poursuivis pour "crimes contre l'humanité".

Originaire du "nord de la Côte d'Ivoire", selon lui, le président de la Nouvelle alliance de la Côte d'Ivoire pour la Patrie (NACIP), une formation politique créée en 2012, premier témoin à comparaître sans anonymat, a soutenu qu'il est "Ivoirien 100%".

"J'ai la nationalité ivoirienne et je suis du nord, de la région de Séguéla", a-t-il dit au juge Cuno Tarfusser, avant de souligner qu'il est natif du Liberia, de parents libanais.

Ancien membre de "la Galaxie patriotique" qui a soutenu M. Gbagbo lors de la présidentielle de 2010, Sam l'Africain s'est dit "pacifique" devant la Cour.

Membre de l'Alliance des forces démocratiques de Côte d'Ivoire (AFD-CI), Sam l'Africain a été exclu de cette coalition de formations politiques de l'opposition, mise sur pied à l'initiative du Front populaire ivoirien (FPI, parti de M.Gbagbo), après que son nom avait été dévoilé par erreur comme témoin au procès, début février.

EFI




Laurent Gbagbo Charles Blé Goudé Sam l'Africain Cuno Tarfusser Front populaire ivoirien FPI Côte d'Ivoire Cour pénale internationale CPI présidentielle procès opposition



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour