Procès de Gbagbo : Dévoilé par mégarde par la CPI, le témoin Sam l'Africain parle


Sam l'Africain veut témoigner pour dire sa part de vérité dans la crise qui est survenue en Côte d'Ivoire. (Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 08 fév. 2016
  • Visites: 8466
  • Commentaires: 4
Depuis le vendredi 5 février 2016, par une bourde de la Cour pénale internationale (CPI), l'on sait qu'il doit témoigner au procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé. Sam l'Africain, puisque c'est de lui qu'il s'agit, parle.

Joint par téléphone dans la soirée du dimanche 7 février 2016, le président de la Nouvelle alliance de la Côte d'ivoire pour la patrie (Nacip) s'est indigné de la réaction de certaines personnes sur cette affaire vraiment «très sérieuse», avec laquelle dit-il, «on ne doit pas jouer»

«Des gens font des commentaires et disent n'importe quoi parce qu'ils ignorent les mécanismes du droit international et même du droit interne», a répondu Sam l'Africain au sujet de cette affaire qui défraie la chronique.

Il explique le déroulement des faits par cet exemple. «Vous habitez un immeuble dans lequel deux voisins se bagarrent et il y a meurtre. Lorsque la police criminelle arrive, elle auditionne tout le monde et chacun donne sa version des faits. C'est pareil pour nous », dit-il.

En effet, Sam l'Africain affirme que, en tant qu'acteurs politiques, ils ont auditionnés par le procureur de la CPI durant leur séjour carcéral.

«Nous étions des acteurs politiques. Lorsque la CPI est venue vers nous pendant que le pouvoir nous avait emprisonnés après la crise, elle m'a dit : ''monsieur, vous êtes un co-auteur, ce qui veut dire que tu es présumé coupable. Monsieur, quel était votre rôle au sein du régime, aux côtés de Gbagbo puisqu'on vous a vu dans telle vidéo, à tel barrage, etc?'' Ce s (...)



Lire la suite sur linfodrome.com


Laurent Gbagbo Blé Goudé Sam l'Africain Cour pénale internationale CPI police procès



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour