Après le sursis demandé par Ouattara, Amnesty International : « Blé Goudé doit être remis à la CPI »

  • Source: L'Inter
  • Date: sam. 18 janv. 2014
  • Visites: 1971
  • Commentaires: 0
L'Ong Amnesty International est plutôt favorable au transfèrement de Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale(Cpi).

Cette organisation de défense des droits de l'homme n'a pas mis du temps à réagir à la demande de sursis introduite par les autorités ivoiriennes auprès de la Cpi. Interrogé sur la question par le confrère Jeune Afrique, Gaëtan Mootoo, chercheur à Amnesty International pour l'Afrique de l'Ouest, a déclaré : « Si les juges de la CPI accordent ce sursis, les autorités ivoiriennes doivent rapidement achever l'enquête et – en cas de preuves suffisantes – poursuivre en justice Charles Blé Goudé et le remettre à la CPI ».

Au fond, cette position de Gaëtan Mootoo est celle qu'a toujours défendue l'Ong s'agissant du cas Blé Goudé. On se rappelle que depuis que le mandat d'arrêt émis contre lui par la Cpi a été rendu public, Amnesty International s'est déclaré favorable à son transfèrement à La Haye. La présidente de la section ivoirienne de cette Ong, Nathalie Kouakou, a estimé qu'il était préférable que Blé Goudé soit traduit devant la Cpi pour lui garantir un procès équitable. Tout le contraire de ce que pense l'un de ses avocats, Me Claver N'dri. Dans une déclaration faite sur le site inte (...)

Lire la suite sur L'Inter


Charles Blé Goudé La Haye Afrique de l'Ouest Cour pénale internationale CPI Amnesty International mandat d'arrêt procès ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour