Le gouvernement invite les diplômés à la « reconversion » pour résorber le chômage

  • Source: APA
  • Date: sam. 21 déc. 2013
  • Visites: 2555
  • Commentaires: 2
Le ministre d'Etat ivoirien, ministre de l'Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle, Moussa Dosso, a invité vendredi, les diplômés dont les domaines de compétence ne sont plus prisés à « se reconvertir » pour être désormais « employables ».

Le ministre Moussa Dosso, a lancé cette invitation à la jeunesse ivoirienne, à l'occasion des « rendez-vous du gouvernement » initiés par le Centre d'Information et de Communication gouvernementale (CICG).

Selon, M. Dosso, le secteur privé, sur lequel le gouvernement fonde son espoir pour créer les emplois, ne sollicite plus certains domaines de compétences quel que soit le niveau. « Ceux qui s'adressent à moi, ne me disent pas qu'ils recherchent des psychologues, des sociologues, ou criminologues. Ils disent qu'ils veulent des soudeurs pour la soudure sous l'eau, par exemple » a-t-il illustré.

A l'endroit des acteurs du secteur informel, il leur a demandé de « se recycler » pour adapter leurs connaissances et capacités aux nouvelles méthodes de travail. S'adressant aux « mécaniciens » notamment, le ministre de l'Emploi a déclaré : « si vous n'allez pas à l'école, dans cinq ans, vous ne pourrez plus pratiquer votre métier, vous devez vous reconvertir ».

Moussa Dosso a par ailleurs, réitéré l'ambition du gouvernement ivoirien de créer et de faire créer 1.777.326 emplois à l'horizon 2015 si tous les programmes d'insertion prévus sont mis en œuvre avec la disponibilité des ressources nécessaires.

Par les actions menées, entre juin 2011 et octobre 2012, l'Etat a créé 1 043.293 d'emplois dont 940.397 dans le secteur informel et 93.896 dans le secteur moderne selon l'enquête sur l'emploi réalisée en 2012 et confirmée par le ministre Dosso.

Entre novembre 2012 et octobre 2013, 81 735 emplois modernes ont également été créés, selon les données de la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) et la caisse générale des retraités et agents de l'Etat (CGRAE).

En Côte d'Ivoire, Les chômeurs sont estimés à « 986.220 personnes » et les travailleurs ayant un revenu en deçà du salaire minimum garanti interprofessionnel (SMIG) fixé le mois dernier à 60.000 FCF, sont au nombre de « 5.539.618 personnes ». C'est au total « 6.525.838 personnes qui constituent » la cible des actions gouvernementales en faveur de l'emploi.

Toutefois, compte tenu des polémiques portant sur ces chiffres dans le pays, le ministre d'Etat, Moussa Dosso, a indiqué qu'une enquête diligentée par le ministère de l'Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle dont les résultats sont attendus en mai 2014 pourront fournir des statistiques fiables sur le taux de chômage et le nombre d'emplois créés.

JBK/ls/APA


Côte d'Ivoire gouvernement chômage emplois CNPS prévoyance sociale CICG



Educarriere sur Facebook