Lutte contre le coronavirus : Depuis Agboville, Adama Bictogo appelle les leaders politiques à observer une trêve et met les leaders communautaires en mission


Le ministre Bictogo remettant un kit aux guides religieux
  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 29 mars 2020
  • Visites: 1314
  • Commentaires: 0
L'ancien ministre de l'intégration africaine et député Agboville commune, l'honorable ADAMA Bictogo, testé positif au coronavirus par la rumeur était face aux leaders des différentes communautés ce dimanche 29 mars 2020.

Cette présence de l'enfant prodige d'Agboville s'inscrit dans le cadre de la lutte préventive contre la pandémie du virus à la couronne. Bictogo, le visage au paysage très sérieux, a martelé à ses hôtes dont le corps préfectoral conduit par Siandou COULIBALY, préfet de la région de l'Agneby-Tiassa, préfet du département d'Agboville, les élus et cadres que la lutte contre cet adversaire invisible mais coriace par l'ampleur de sa vulnérabilité, doit se faire dans l'union serrée et surtout sans modules politique, religieuse ou ethnique. C'est pourquoi il a lancé un appel patriotique à ses frères Assoa Adou, Simone Gbagbo, Affi N'Guessan, Maurice KAKOU Guikahué, Georges Armand Ouégnin et tous les autres à observer une trêve politique et à s'unir autour de la mère patrie qui n'est pas à l'abri de la propagation du coronavirus ou covid-19, qui livre une guerre impitoyable à toute la planète. « D'ici, je lance un appel à mes frères Georges Armand Ouégnin, Maurice KAKOU Guikahué, Simone Gbagbo, Affi N'guessan et tous les autres à observer une trêve politique pour qu'ensemble nous nous mettions contre cet adversaire qui nous décimera tous si nous ne nous unissons pas. L'heure est grave et cette situation est plus importante que ce qui nous divise », a souligné le PDG du groupe Sinedai, la mine grave.

Puis de révéler sa joie d'avoir été testé négatif depuis le samedi 28 Mars. Bictogo a par ailleurs lancé deux bonnes nouvelles. Il s'agit d'une part d'établir un couloir humanitaire pour sauver ses parents de l'Agnéby-Tiassa si la situation appelle à l'urgence et d'autre part de mettre en place une salle de confinement pour les cas détectés positifs. Cette salle, à en croire l'orateur, devra (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


ville don lutte leaders livre Simone Gbagbo Guikahué Affi N'Guessan Assoa Adou Georges Armand Ouégnin coronavirus covid-19




Educarriere sur Facebook