Après le rendez-vous manqué à la préfecture de police : Les dernières nouvelles d'Assoa Adou


Dans un communiqué de presse, lundi, les avocats d'Assoa Adou, dénonçaient un vice de procédure
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 27 mars 2020
  • Visites: 1736
  • Commentaires: 0
Attendu, lundi 23 mars 2020, sur le coup de 10 heures, à la préfecture de police d'Abidjan, le secrétaire général du Front populaire ivoirien (Fpi) pro-Gbagbo, Assoa Adou, avait brillé par son absence. L'ancien ministre des Eaux et Forêts était censé répondre à une convocation des autorités policières. Ni lui ni son conseil ne s'était rendu au lieu de la convocation. Que s'est-il passé depuis ?

«Rien de spécial», nous rétorque un membre de la direction du parti socialiste. «Il est chez lui et se porte bien. Il n'a pas dit qu'il ne se rendait pas à la préfecture de police mais ses avocats demandent au gouvernement de se conformer à la loi», confie la source jointe par téléphone, mercredi 25 mars 2020. «Je l'ai vu à son domicile. Notre général se porte bien et nous sommes aux aguets, qu'on le laisse tranquille», a renchéri, de son côté, un proche de l'ancien ministre des Eaux et Forêts.

Dans un communiqué de presse, lundi, les avocats d'Assoa Adou, dénonçaient un vice de procédure. Ils ont estimé que le statut d'ancien député et d'ancien ministre de ce proche de l'ex-président Laurent Gbagbo n'avait pas été observé par la préfecture de police. M. Adou devrait bénéficier, selon ses conseils, des dispositions de l'article 43 de la loi n°2005-201 du 16 juin 2005 portant statut d'ancien Pr&eacut (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Laurent Gbagbo Assoa Adou Front populaire ivoirien Fpi Abidjan gouvernement police Eaux et Forêts




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour